20 manières de se débarrasser des Limaces de Jan Thirion

Partager, merci !

vingtmanieres2

Jan Thirion est né en 1954 et décédé en mars 2016. Il est l’auteur de nombreux romans, nouvelles, portraits, préfaces… Il a vécu toute son enfance à Paris et fait ses études à Nancy. Il a également été enseignant, peintre et grand passionné d’échecs. Il a publié deux ouvrages consacrés à ce noble jeu, mais n’y jouait plus.

Dans le dernier ouvrage qu’aura écrit ce remarquable écrivain inclassable, Jan mêle habilement intrigue politique, terrorisme, histoire d’amour et…

vingtmanieres

L’histoire:

Les Landes : un journaliste tente de réussir les tests qui lui permettraient d’obtenir son accréditation de reporter de guerre ; un tueur à gages atteint d’une curieuse maladie se débat entre son sale boulot et les visites minutées à ses enfants ; des terroristes basques enlèvent une écolière… des milliers de limaces bavent dans les sous-bois…

Paris : le président de la République est tourmenté par les circonstances pour le moins confuses de la disparition de sa femme ; le patron du GIGN, fidèle du chef de l’État, semble avoir du vague à l’âme ; une super-gendarme rendue sourde et muette après une opération cafouilleuse rêve de se venger de ce fiasco… Les routes de chacun vont se croiser, au milieu des pins, territoires de prédilection des limaces et des… hélicoptères.

L’être humain est-il comparable à une limace ? Se conduit-il tel ce gastéropode gluant ? Peux-t-on l’éliminer en toute impunité, comme on tente d’éradiquer l’immonde loche s’attaquant à nos plantations ? Autant de questions que pose finalement et finement Thirion au détour de cette passionnante fable politico-policière.

Accès direct à: 20 manières de se débarrasser des Limaces de Jan Thirion

 


Partager, merci !

1 commentaire

  1. Belle intrigue avec beaucoup de personnages qui vivent dans des univers différents mais dont les routes finissent par se croiser. Suspens permanent et final incroyable. Drôle et cynique, impossible de s’ennuyer en lisant ce livre.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.