555, jeudi rouge de Jérôme Cazes

Partager, merci !

jeromecazes

Jérôme Cazes est né à Paris en 1954. Il a travaillé plus de vingt ans dans le secteur financier, entre autres, comme directeur général de l’assureur Coface et enseignant à HEC en gestion des grands risques financiers. Il a pu constater que, progressivement, la banque spéculative avait de plus en plus d’emprise sur la finance, puis sur toute l’économie, et il en a été profondément dégoûté.

Cette constatation et le dégoût qui en suivit l’ont motivé à dénoncer ce danger dans un thriller: 555, jeudi rouge.

555

DES INDIGNEES CONTRE LA SPECULATION BANCAIRE.

À peine terminée, la crise financière revient ! Eh oui ! encore… après Lehman, après la Grèce…

Princes de la finance et énarques des palais de la République s’organisent pour en tirer à nouveau un maximum de pouvoir et de profit. Mais il y a cette fois un grain de sable : une réjouissante galerie d’héroïnes indignées et attachantes, de l’universitaire manchote à la jeune star du porno de Hong Kong.

Elles viennent contrarier les manoeuvres des puissants, en jouant des réseaux sociaux et des nouvelles technologies.

Tous feront face à 555, l’ultime catastrophe avant l’apocalypse. Une description très simple et captivante des ravages de la spéculation bancaire et des révoltes encore possibles. Un affrontement prémonitoire, à l’heure d’Occupy Wall Street ?

Un thriller passionnant et positif à découvrir en visitant: 555, jeudi rouge de Jérôme Cazes

 


Partager, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com

Pas de copie sur cette page.

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience possible sur notre site. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre utilisation de cookies.
J'accepte