Crazy Lovers, Un covoiturage explosif avec son patron

Partagez ce contenu, merci!

Crazy Lovers, Un covoiturage explosif avec son patron par Ena Fitzbel. Découvrez le résumé etl’extrait de l’histoire ainsi que les votes et avis des lecteurs.

Ena Fitzbel est née en France en 1967. Elle est ingénieur dans un centre de recherche et elle écrit des romances. L’écriture n’est pas son activité principale mais c’est une activité qu’elle entreprend chaque fois qu’elle le peut.

À ce jour, Ena est déjà l’auteure d’une dizaine de romans. En fait, elle aime pimenter ses écrits d’une bonne dose de romance, d’une pincée d’humour et d’un soupçon de suspense.

Après les succès de “Sexy Disaster”, “Dark Lovers” et “Wild Lovers“, retrouvez Ena Fitzbel dans un covoiturage explosif entre une jeune femme au caractère bien trempé et son séduisant patron.

Crazy Lovers

Crazy Lovers, le résumé:

Un covoiturage calamiteux peut-il changer votre vie ?
*****************************
Des embrouilles ? Lila n’en veut surtout pas !

Demain, elle part en vacances en Espagne et elle entend bien en profiter pleinement. Mais suite à une mauvaise blague de ses collègues, elle est obligée de covoiturer son patron.
En plus d’être séduisant, Adrien est un patron pressé et intransigeant. Il ne supporte pas la médiocrité. Aussi, lorsqu’il découvre que le véhicule de Lila n’est qu’un vieux tacot, il voit rouge.

Dès le début, les ennuis s’installent. Quiproquos et disputes s’enchaînent. Entre une jeune femme qui n’a pas la langue dans sa poche et un homme qui ne parle que pour rabrouer son prochain, il ne pouvait pas en être autrement. Sans compter qu’à notre époque, un GPS, c’est bien pratique ! Encore faudrait-il en avoir un !

Du coup, Adrien et Lila échouent en rase campagne, dans un étrange centre de remise en forme. Se pourrait-il qu’ils y apprennent la recette du bonheur ?

L’extrait:

“— Eh ! Lila ! On a un candidat pour toi, s’écrie mon collègue Jean-Pierre.

En même temps qu’il me tapote l’épaule, sa face hilare se reflète sur l’écran de veille de mon ordinateur, au milieu d’une série de lignes multicolores qui s’entrelacent. Je me tourne vers lui et soupire.

— Vas-y, crache le morceau ! C’est qui ? lui demandé-je d’un ton las.
— Un gars du cinquante-deuxième étage ! réplique-t-il. Tu as décroché le gros lot.
— Son nom, s’il te plaît ?
— Titi33 ! s’esclaffe-t-il avant de s’adresser au reste de la salle. Eh ! Écoutez tous ! Lila va voyager avec Titi33 ! Lila et Titi33 sont dans une voiture. La voiture tombe en panne. Ils s’arrêtent et Titi33 disparaît dans un ravin. Qui reste-t-il ?

Ma pomme ! grogné-je intérieurement.

Un éclat de rire général fait écho à sa petite blague. Je n’y prête qu’une oreille distraite et réfléchis à toute allure. La tour FIRST qui héberge notre société compte cinquante-deux étages. Ce qui ne peut signifier qu’une chose ! Titi33 est effectivement un ponte de la MAFTAX. S’il a répondu à l’annonce, c’est qu’il entend réellement voyager à bord de mon véhicule. Je ne connais pas encore ce type, mais je sens que c’est le roi des casse-bonbons !”

Accès direct au livre

numérique

broché

4.72 (490 votes)
(4.73)
(4.45)
(4.64)

Partagez ce contenu, merci!

4 commentaires

  1. Une histoire qui accroche, un style vraiment addictif, ça nous fait un livre qui nous fait passer par tous les états possibles. J’ai vécu une de mes rares gueules de bois livresques, vous savez ce moment de passage à vide après la lecture d’un livre magnifique et coup de coeur… non un coup de foudre !

  2. Pur moment de bonheur.
    Entre une employée qui n’a pas sa langue dans sa poche et un patron bourru mais plein de charme, le covoiturage ne pouvait être que rocambolesque. Une véritable bouffée d’air frais que ce bouquin que j’ai dévoré d’une traite. Un véritable antidépresseur qui m’a donné la pêche et le sourire.

    1
  3. J’adore lire des histoires où très vite j’accroche avec les personnages et là j’ai rapidement aimé aussi bien les principaux que les secondaires. Je découvre pour la première fois cet auteur et je vais lire d’autres de ses romans, c’est certain

    2

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *