J’ai dû rêver trop fort par Michel Bussi

Partagez ce contenu, merci!

J’ai dû rêver trop fort par Michel Bussi. Voici le résumé de l’histoire, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Professeur de géographie à l’université de Rouen, Michel Bussi est devenu le 2e auteur français le plus lu en 2016 (Palmarès le Figaro) et le 1erauteur français de romans policiers en 2015 (Source GFK / tous formats).

Né en 1965, cet auteur français est également : politologue et professeur de géographie à l’université de Rouen. A la lecture de ses différents romans, vous pourrez constater que la Normandie y est présente de façon récurrente.

Ses romans ont déjà été vendus dans 31 pays, parmi lesquels les USA, Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne, Chine… (29 langues) et plusieurs d’entre eux vont être portés au cinéma.

Du désert sahélien à la jungle urbaine marseillaise et en quatre jours et trois nuits, Michel Bussi nous offre avec ce roman un suspense renversant et bouleversant.

J’ai dû rêver trop fort, le résumé:

Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.

Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.

Inédit !
L’artiste Gauvain Sers compose et interprète la bande originale du roman. La chanson, dont les paroles sont signées Michel Bussi, est au cœur de l’intrigue de J’ai dû rêver trop fort. Elle s’intitule Que restera-t-il de nous ? et sera disponible en ligne dès le 1er mars puis sur l’album de Gauvain Sers à partir du 29 mars.

Accès direct au livre

numérique

broché

4.70 (159 votes)
(4.68)
(4.55)
(4.77)

Partagez ce contenu, merci!

3 commentaires

  1. Un livre dépourvu de moralité, bon c’est une chose, je peux passer encore dessus, mais l’histoire est un peu édulcorée, par conséquent, je reste un fan de cet auteur mais j’ai déjà lu bien mieux de sa part

  2. Je dirais juste BOF, voilà, déçue, un livre très moyen, l’histoire ne m’a pas captivée et j’ai peiné à le finir mais peut-être que je m’attendais à trop!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *