La sentence par John GRISHAM

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La sentence par John GRISHAM. Voici le résumé de l’histoire, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

La sentence, une intrigue à couper le souffle jusqu’à la fin.

Mais pour commencer, découvrons une brève biographie de l’auteur.

John GRISHAM est un écrivain américain, né en 1955 dans l’Arkansas. Ses romans policiers et judiciaires connaissent un réel succès qui va au-delà des livres et des lecteurs, puisque plusieurs de ses romans ont été portés au cinéma, comme :

La Firme (avec Tom Cruise et Gene Hackman),

L’Affaire Pélican (avec Julia Roberts),

Le Client (avec Susan Sarandon et Tommy Lee Jones),

Le Droit de tuer ? (avec Matthew McConaughey et Samuel L. Jackson),

Le Maître du jeu (avec Dustin Hoffman et Gene Hackman), pour ne citer qu’eux.

Il est diplômé en sciences comptables et il a également obtenu une licence en droit. Il exercera pendant de nombreuses années le métier d’avocat tout en écrivant à ses heures perdues. Grâce à son expérience du barreau, il peut aisément nous décrire les rouages du monde judiciaire, et en profiter pour mettre en avant les problèmes de fond de la société américaine.

Il a écrit plus de vingt-cinq romans qui lui ont donné une reconnaissance internationale.

Voici le résumé et l’extrait du dernier thriller de John Grisham.

la sentence

La sentence, le résumé :

Octobre 1946.
Pete Banning, l’enfant chéri de Clanton, Mississippi, est revenu de la Seconde Guerre mondiale en héros, décoré des plus hautes distinctions militaires. Aujourd’hui fermier et fidèle de l’église méthodiste, il est considéré comme un père et un voisin exemplaire.

Par un matin  d’automne, il se lève tôt, se rend en ville, et abat calmement son ami, le révérend Dexter Bell.

Au choc que cause ce meurtre de sang-froid s’ajoute l’incompréhension la plus totale, car Pete se contente de déclarer au shérif, à ses avocats et à sa famille : « Je n’ai rien à dire.  »

Que s’est-il passé pour que Pete, un membre respecté de la communauté, devienne un meurtrier ? Et pourquoi se mure-t-il dans le silence ? Personne ne le sait. La seule certitude que sa famille possède c’est que ce qu’il tait est quelque chose de dévastateur, dont les retombées les hanteront, eux et la ville, pendant des décennies…

Avec cette œuvre majeure et unique, John Grisham nous embarque dans un voyage incroyable, du vieux Sud ségrégationniste aux jungles des Philippines de la Seconde Guerre mondiale, d’un asile psychiatrique aux lourds secrets du tribunal de Clanton où l’avocat de Pete tente désespérément de sauver la vie de son client.

La sentence, l’extrait :

Il but son café et regarda le blanc de ses champs flamboyer avec le lever du soleil. Au loin, derrière l’étable et le poulailler, il entendait les Nègres qui se rassemblaient sous le hangar des tracteurs, se préparant pour une nouvelle journée de labeur.

Des hommes et des femmes qu’il connaissait depuis toujours, de pauvres ouvriers agricoles dont les ancêtres s’occupaient déjà de cette terre voilà un siècle. Que leur arriverait-il après le meurtre ? Rien. Ou pas grand-chose. Ils avaient survécu avec très peu et ne connaissaient que cette vie. Demain, ils se rassembleraient en silence, sous le choc, à la même heure, au même endroit. Ils parleraient à voix basse autour du feu, puis se rendraient aux champs, inquiets, sans doute, mais impatients de reprendre le travail et de toucher leur salaire. La récolte se poursuivrait, comme avant, pleine de promesses.

Pete termina son café, posa sa tasse sur la rambarde et alluma une cigarette. Il songeait à ses enfants. Joel était en dernière année à Vanderbilt et Stella en deuxième année à Hollins. C’était une chance qu’ils ne soient pas à la ferme. Il imaginait déjà leur peur et leur honte quand ils sauraient que leur père était en prison, mais ils survivraient, eux aussi, comme les ouvriers. Ils étaient intelligents, solides, et ils auraient toujours la plantation. Ils finiraient leurs études, feraient un bon mariage, réussiraient leur vie.

Accès direct au livre :

Kindle

Broché

4.85 (134 votes)
(4.86)
(4.71)
(4.79)

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  1. Grisham nous entraîne du Mississipi ségrégationniste et de la vie de ses familles de planteurs de coton à la route de la mort de Bataan et au martyre des soldats américains vaincus par les Japonais, tout un périple avec du suspense dès le début, juste génial.

  2. John Grisham m’a tenu en haleine à chaque partie du livre. Il est tellement précis dans ses descriptions qu’on s’y croirait. Il nous parle de sujets importants et dénonce des situations inacceptable, dans ce livre par exemple, il parle de ségrégationnisme. Je dirais pour terminer qu’il s’agit d’un roman sociétal et judiciaire très captivant.

    1

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *