Le Monde est clos et le désir infini de Daniel Cohen

Partagez ce contenu, merci !

lemondeestclos2

Daniel Cohen est né en 1953 à Tunis; c’est un économiste français, qui est membre fondateur de l’École d’Économie de Paris. Actuellement, il est directeur du département d’économie de l’École normale supérieure.

Il se définit lui-même comme un «économiste pragmatique.» Il communique notamment à travers de nombreux livres à succès comme: Richesse du monde, pauvreté des nations (Flammarion, 1997), Nos temps modernes (Flammarion, 2001), La Prospérité du vice (Albin Michel, 2009) et Homo economicus, prophète (égaré) des temps nouveaux (Albin Michel, 2012), qui lui a valu la même année le Prix du livre d économie.

Et voici un remarquable ouvrage paru en été 2015:
Le Monde est clos et le désir infini

lemondeestclos

La croissance économique est la religion du monde moderne. Elle est l’élixir qui apaise les conflits, la promesse du progrès indéfini. Elle offre une solution au drame ordinaire de la vie humaine, qui est de vouloir ce que l’on n’a pas. Hélas, en Occident du moins, la croissance est devenue intermittente, fugitive…

Les krachs succèdent aux booms et les booms aux krachs. Comme les sorciers qui veulent faire venir la pluie, les hommes politiques lèvent les mains vers le ciel pour la faire tomber, aiguisant le ressentiment des peuples quand elle n’est pas au rendez-vous.

Tout à la recherche de boucs émissaires, le monde moderne évite pourtant la question centrale : que deviendra-t-il si la promesse d’une croissance indéfinie est devenue vaine?

Saura-t-il trouver d’autres satisfactions ou tombera-t-il dans le désespoir et la violence ?

Obtenez maintenant un extrait ou le téléchargement complet de : Le Monde est clos et le désir infini

4.30 (941 votes)
(4.90)
(4.90)

Partagez ce contenu, merci !

1 commentaire

  1. Bien que l’écriture soit simple, le contenu est lumineux et très révélateur. On obtient une réflexion et une vision éclairée sur le monde de l’économie d’aujourd’hui et de demain, dominé par le numérique. C’est évident que les répercussions sur les individus seront énormes et ont déjà commencé.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *