Contrecoups de Roger Delisle, résumé, avis des lecteurs

Partager, merci !

Contrecoups de Roger Delisle, résumé, avis des lecteurs. Découvrez également qui est l’auteur ainsi que l’accès direct à son livre.

Roger Delisle est né au Québec, plus exactement à St-Joseph-de-Sorel en Montérégie en 1942. Dès son plus jeune âge il a aimé lire et rapidement écrire. Désirant devenir écrivain, son père l’a convaincu de faire carrière dans un domaine plus lucratif, comme l’administration, ce qui lui a particulièrement bien réussi, puisqu’il a fait carrière et est devenu président d’une multinationale canadienne.C’est en 1994 qu’il a décidé de consacrer plus de temps à l’écriture afin de concrétiser enfin son désir d’être écrivain.

Voici son septième roman, qui comme les autres rencontre un réel succès, un thriller à découvrir rapidement!

contre coups

L’histoire:

Une ex-policière, Maïa Aselyn, dont la tête a été mise à prix par un gang de rues de Montréal se voit obligée de rechercher et retrouver le fils d’un industriel québécois d’origine grecque qui vient d’être kidnappé

Cela va l’amener à découvrir un vaste complot d’espionnage industriel et un important trafic de drogue. Ses découvertes vont rapidement faire d’elle la femme à abattre. Mais rien ne l’empêchera de venger la mort de son conjoint et de retrouver l’adolescent qui a été kidnappé.

Suivez-là dans sa confrontation aux réseaux de trafiquants et aux pirates internationaux aussi bien à Montréal qu’au Moyen-Orient en passant par l’Asie et les Antilles.

Accès direct au roman

 


Partager, merci !

3 commentaires

  1. Palpitant du début à la fin.
    Je l’ai lu d’une traite. Ce livre est digne des grands polars et intrigues de notre temps. Passionné d’informatique, j’ai apprécié aussi le personnage du hacker. A ne pas manquer!

  2. L heroine Maia est assez extraordinaire, et va prendre beaucoup de risques pour se venger.
    J ai aussi beaucoup aime la presence et le soutien de ses amis, des vrais.
    Belle intrigue, beaucoup de suspens.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.