Dark Web par Dean Koontz

Dark Web par Dean Koontz. Voici un extrait du roman, son résumé, les avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur.

Auteur de best-sellers souvent classés nº1 sur la liste des meilleures ventes du New York TimesDean Koontz réside en Californie. Traduit dans près de quarante pays, il a écoulé plus de 450 millions d’exemplaires dans le monde.

Les éditions de l’Archipel ont publié Dark Web (2018), premier volet de cette nouvelle saga d’action et en cours d’adaptation par la Paramount.

Dark Web, le résumé:

« Il faut que j’en finisse. » Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé, mais qui y met fin… subitement.Son épouse, Jane Hawk, du FBI, ne croit pas à la thèse du suicide.

D’autant qu’ils sont de plus en plus nombreux à connaître le même sort sur le territoire américain… En cherchant des réponses, Jane met au jour – avec l’aide d’un hacker spécialiste du Dark Web – un complot visant à manipuler mentalement les êtres humains.

Très vite, elle devient la fugitive la plus recherchée des États-Unis. Y compris par sa propre hiérarchie.Ses ennemis semblent posséder un secret si terrifiant qu’ils semblent prêts à tout pour l’éliminer. Mais leur influence et leur perversité suffiront-elles pour arrêter cette femme aussi intelligente que déterminée ?

L’amour est comme la vengeance : il ne connaît nulle limite…

Extrait:

À en croire les médias, un samedi où sa femme faisait ses courses au supermarché, Gordon avait franchi la petite barrière fermant le jardin et descendu la colline jusqu’au bord du lac, armé d’un fusil à pompe à canon court. Il s’était assis dans l’herbe, dos à la pente. Le canon raccourci lui avait permis d’atteindre la détente sans difficulté. Les occupants d’un bateau en balade sur le lac l’avaient vu glisser l’arme dans sa
bouche. Lorsque Gwyn était rentrée chez elle, elle avait découvert une longue litanie de voitures de patrouille devant chez elle, la porte de sa maison grande ouverte. En l’espace d’un instant, sa vie avait basculé.
Jane hésita.
— Je ne sais pas si je peux vous demander…
— Je souffre, mais je ne suis pas détruite. Allez-y.
— Est-il possible que quelqu’un se soit trouvé avec lui ce
jour-là près du lac ?
— Non, il était seul. Ma voisine l’a vu descendre jusqu’à la
rive, un objet à la main dont elle n’a pas compris qu’il s’agissait
d’une arme.
— Les gens qui se trouvaient sur ce bateau… l’enquête les a-
t-elle mis hors de cause ?
Gwyn prit un air étonné.
— Hors de cause ?
— Votre mari aurait très bien pu avoir donné rendez-vous àquelqu’un. Auquel cas il aurait pris une arme par mesure de précaution.
Un meurtre, vous voulez dire ? Impossible. Il y avaitquatre bateaux dans les parages. Une demi-douzaine denersonnes an moins ont assisté. à la scène…

Extrait audio:

 

Accès direct au livre

numérique

broché

4.80 (107 votes)
(4.76)
(4.62)
(4.87)
Partagez ce contenu, merci!

1 commentaire

  1. On est plongé rapidement dans une course poursuite sans temps mort. Il s’agit d’une frénésie d’actions, de rebondissements, de secrets, de balles qui fusent. J’ai été captivée jusqu’à la fin.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *