Jordan Belfort, le loup de Wall Street

Partagez ce contenu, merci!

Jordan Belfort, le loup de Wall Street : vendre, les secrets de ma méthode. Voici le résumé et l’extrait, les votes et avis ainsi que l’accès direct au livre.

Jordan Belfort, surnommé le loup de Wall Street, voici le résumé et l’extrait de son livre. Mais pour commencer, découvrons la biographie de l’auteur.

Jordan Belfort enseigne aujourd’hui sa méthode de vente auprès de grandes entreprises. Son autobiographie, Le Loup de Wall Street, a figuré au classement des meilleures ventes du New York Times et a été publiée dans plus de soixante pays.

Jordan Belfort, incarné par Leonardo di Caprio dans le film Le Loup de Wall Street, a décrypté le code qui permet de vendre n’importe quoi à n’importe qui.

Une méthode illustrée dans une scène culte : « vends-moi ce stylo », et qui doit être utilisée à bon escient.

Ses livres marquent toujours l’actualité de la littérature consacrée au développement personnel et au marketing. L’accueil des lecteurs est toujours enthousiastes. Car ils savent qu’ils vont lire un contenu pertinent, motivant et que l’on lit rarement ailleurs.

Jordan Belfort, le loup de Wall Street : vendre, les secrets de ma méthode

Jordan Belfort, le loup de Wall Street : vendre, les secrets de ma méthode – le résumé :

Vendeur ou chef d’entreprise, ce livre vous aidera à raccourcir votre cycle de vente, améliorer votre taux de transformation, mettre en place un flux régulier de recommandations client et fidéliser votre clientèle.

Savoir vendre est indispensable pour réussir dans la vie professionnelle comme privée : nous devons tous vendre nos idées, nos concepts, convaincre nos enfants de faire leurs devoirs, obtenir un crédit…

La méthode de vente créée par Jordan, la Staight Line, est simple, elle augmentera votre pouvoir de persuasion et vous permettra de façonner le monde à votre envie.

L’extrait :

– C’est simple : ici, tu vaux moins que de la merde, annonça d’emblée mon nouveau chef. Ça te pose un problème, Jordan ?

– Non, aucun.

– Tant mieux, répondit-il sans même s’arrêter.

Je traversais pour la première fois la salle des marchés de LF. Rothschild, un labyrinthe de bureaux acajou et de câbles, au vingt-troisième étage d’une tour en verre et aluminium qui en comptait quarante et un, sur la célèbre Cinquième Avenue de Manhattan. La salle était vaste, peut-être quinze mètres sur vingt. C’était un open space oppressant, bondé de bureaux, de téléphones, d’écrans et d’odieux yuppies, soixante-dix en tout. Ces derniers avaient tous retiré leur veste et à cette heure matinale — 9 h 20 — étaient vautrés dans leur fauteuil, à lire le Wall Street Journal en se félicitant d’être devenus de jeunes Maitres de l’Univers.

Devenir un Maître de l’Univers. Cela semblait être en soi une noble quête et, tandis que je passais parmi eux dans mon pauvre costume bleu et mes gros godillots, je me surpris à rêver de devenir l’un d’entre eux. Mon chef ne tarda pourtant pas à me rappeler à la réalité.

– Ton boulot…

Coup d’œil au badge en plastique accroché au revers de ma veste miteuse.

-… Jordan Belfort, c’est connecteur, ce qui veut dire que tu vas passer cinq cents coups de fil par jour pour essayer de franchir le barrage des secrétaires. Tu ne vends rien, ne crées rien et tu ne conseilles personne. Tu te contentes d’essayer d’avoir les clients au téléphone.

Accès direct au livre

Kindle

Broché

4.86 (181 votes)
(4.87)
(4.76)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *