La femme du photographe de Nick Alexander

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La femme du photographe est un roman de Nick Alexander. Découvrez son résumé avec les votes, avis et commentaires des lecteurs ainsi qu’une biographie de l’auteur.

La femme du photographe, un livre : « émouvant et drôle, dans l’air du temps, vibrant de sincérité » – Red

Je suis né en 1964 dans la ville balnéaire de Margate dans le Kent. Je suis le cinquième enfant d’une famille de peintres. Comme un enfant, je parlais constamment et quand c’était interdit de parler (à l’école, par exemple), j’écrivais.

J’ai déménagé en France afin de gagner ma vie dans l’informatique. J’ai également commencé à travailler à temps partiel sur mon premier roman – une tâche qui a été lancée (et abandonnée) de nombreuses fois.

Enfin, en 2001, je finis un titre de fiction gay appelé 50 raisons de dire au revoir. Un ami du Times m’a dit que je devrais le faire publier, ce qui était inattendu car je ne le trouvais pas si bon que ça. Depuis quelques années, j’ai essayé de trouver un éditeur ou un agent, mais cela s’est avéré être une tâche ingrate et déprimante donc, j’ai abandonné et auto publié le livre, et à ma grande surprise, il s’est bien vendu, devenant l’un des meilleurs titres de fiction vente gay du Royaume-Uni.

Depuis, j’ai vendu plus d’un million d’exemplaires de mes romans.

La femme du photographe

La femme du photographe, le résumé :

Enfant du Blitz, Barbara veille jalousement sur plus d’un secret.

Désireuse d’épargner à ses enfants les dures réalités de la vie, elle leur a raconté peu de choses sur son enfance misérable, et quasiment rien sur les périodes sombres et mouvementées de son mariage avec l’un des plus célèbres photographes britanniques.

Consciente de ce passé morcelé, Sophie, sa fille cadette, s’efforce de comprendre qui sont véritablement ses parents afin de pouvoir se construire sa véritable identité – au grand dam de Barbara.

Lorsque Sophie décide d’organiser une grande rétrospective consacrée à l’œuvre de son père adoré, les vieilles photos ressortent des cartons poussiéreux. Avec elles, le passé ressurgit brusquement, charriant dans son sillage des anecdotes et des secrets qui remettront en question tout ce que Sophie croyait savoir au sujet de ses parents.

Quelques critiques enthousiastes du roman de Nick Alexander :

« Émouvant et drôle, dans l’air du temps, vibrant de sincérité » – Red

« Sincère, émouvant, jubilatoire, mais aussi plein de sagesse » – Time Out

« L’histoire est délicieusement captivante, le style d’une grande finesse » – Liz Loves Books

« Un roman qu’on dévore d’une traite » – Crooks on Books

Accès direct au livre ici !

4.67 (2866 votes)
(4.80)
(4.40)
(4.60)

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  1. ce livre merite une suite tres beau roman .j ai adoree on devine la fin mais il manque le denoument pour sophie est brett.

  2. Une belle histoire qui nous plonge dans une très belle comparaison de personnes sur trois générations illustrant l’influence des usages de l’époque sur le caractère personnel. Un livre passionnant du début à la fin.

    1

Laissez votre commentaire, merci!