La Symphonie du hasard par Douglas Kennedy

La Symphonie du hasard par Douglas Kennedy. Voici le résumé de l’histoire, les tomes disponibles ainsi que quelques mots concernant l’auteur.

Qui est Douglas Kennedy ?

Il est né à New York en 1955. Environ quatre mois par année il vit à Paris, ce qui en fait un auteur apprécié des français et un habitué de notre culture, actuellement le reste de l’année, il vit dans sa ville natale.

Douglas Kennedy aime dénoncer le puritanisme sous toutes ses formes et porte un regard critique, acerbe parfois sur la société américaine.

Il a beaucoup voyagé et a entre autres entre les années 1977 et 1983  été cofondateur d’une compagnie de théâtre à Dublin puis administrateur de la branche expérimentale au National Theatre of Ireland.

Il vit à Londres lorsque son premier livre est publié en 1988. Il consacre alors sa vie à l’écriture et au journalisme en tant que journaliste indépendant.

Son premier roman paraît en 1994, il s’agit de « Cul-de-sac » qui sera porté à l’écran par Stephan Elliott. Il enchaînera avec un deuxième roman « L’homme qui voulait vivre sa vie » qui sera traduit en seize langues et connaîtra un véritable succès international, il sera adapté en 2010 au cinéma dans lequel on retrouvera entre autres, Catherine Deneuve.

Un moyen de mieux connaître cet auteur est tout simplement lire ses propres citations, en voici quelque-unes :

« Ce qui m’intéresse en tant que romancier, c’est d’utiliser les villes comme des personnages et d’y découvrir les frontières visibles ou invisibles qui les traversent. »

« Tous mes romans ont pour thème le gouffre qui existe entre la mentalité américaine et européenne. »

« Dans mes livres, je rôde toujours autour de l’idée que chaque homme est très doué pour construire sa propre prison, le mariage étant la prison la plus commune. Le couple rongé par le sentiment confus de culpabilité est l’un de mes thèmes obsessionnels. »

Déjà 14 millions de livres vendus dans le monde dont cinq millions en France, découvrez la saga, La Symphonie du hasard.

Toutes les familles sont des sociétés secrètes. Des royaumes d’intrigues et de guerres intestines, gouvernés par leurs propres lois, leurs propres normes, leurs limites et leurs frontières, à l’extérieur desquelles toutes ces règles paraissent souvent insensées.

À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille.
Sur le papier, une famille comme tant d’autres au pays de l’Oncle Sam, un bonheur propret, une vie plutôt confortable. Et pourtant…
Aux années soixante insouciantes vont succéder les années soixante-dix tumultueuses. Et faire exploser au passage toutes ces familles qui croyaient encore au rêve américain…

Accès direct aux tomes:

123

4.78 (835 votes)
(4.60)
(4.40)
(4.80)
Partagez ce contenu, merci!

5 commentaires

  1. Belle trilogie, bien écrite! On y fait la connaissance d’une jeune femme au caractère fougueux mais qui sait aussi faire preuve de beaucoup de maturité pour son jeune âge. La vie ne l’épargne pas. Même de l’autre côté de l’océan, sa famille la poursuit au sens propre comme au sens figuré. Ce fut un vrai régal à lire, merci à l’auteur.

  2. L’auteur nous offre une nouvelle fois son regard affûté et sensible de l’aventure humaine dans ce qu’elle a de plus touchant. Un super moment à passer car les trois livres sont très prenants.

  3. J’ai les personnages parfois haut en couleur de son histoire. J’adore comme on est plongé très vite en plein milieu des sixties-seventies avec l’ébullition sociale, culturelle et politique de New York et Dublin.

  4. J’ai adoré le volume 1, je viens de terminer le 2 et il est également très bon, l’auteur nous dépeint une certaine jeunesse, il dresse un tableau intéressant et l’histoire est bien captivante, je vais immédiatement me lancer dans le troisième volume.

  5. Cette fois l’auteur aime bousculer l’ordre établi et se jouer des conventions pour mieux exploiter la faille que toute famille cache sous le vernis social et rendre compte alors des réactions de chacun, de l’impact sur le devenir. Une série je viens de terminer et qui m’a bien enthousiasmée jusqu’à maintenant.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *