Le livre perdu du dieu Enki par Zecharia Sitchin

Partagez ce contenu, merci!

Le livre perdu du dieu Enki par Zecharia Sitchin. Voici le résumé du livre, les votes et avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur.

Zecharia Sitchin est né en Russie et a grandi en Palestine, où il s’est pris de passion pour l’archéologie du Proche-Orient.

Il a fait ses études à la London School of Economic and Political Science, à Londres. Il a travaillé de nombreuses années en tant que journaliste en Israël et à New York. Nommé Scientifique de l’année 1996 par The International Forum on New Science, il a fait partie d’associations scientifiques comme The American Association for the Advancement of Science, The American Oriental Society, The Middle East Studies Association of North America et The Israel Exploration Society. Orientaliste reconnu et expert de la Bible,

il a consacré les quarante dernières années de sa vie à rechercher et à traduire des tablettes d’argile sumériennes et autres textes anciens liés aux Anunnaki et à leur planète, Nibiru.

Le livre perdu du dieu Enki, Mémoires et prophéties d’un dieu extraterrestre:

Les Chroniques terriennes, série à succès de Zecharia Sitchin, nous a dévoilé la version de l’humanité concernant notre création par les anunnaki, « ceux qui des cieux sont venus sur la terre », telle qu’elle fut rapportée sur d’anciennes tablettes d’argile et autres objets sumériens.

Dans Le Livre perdu du dieu Enki, nous découvrons cette saga sous un angle différent à travers le récit autobiographique très élaboré du seigneur Enki, un dieu anunnaki, qui relate l’arrivée sur Terre de ces extra-terrestres depuis Nibiru, la 12e planète. Le but de leur colonisation : l’or qui permettrait de régénérer l’atmosphère mourante de leur planète d’origine. La découverte de ce métal précieux se solde par la création de l’Homo sapiens (la race humaine) par les anunnaki pour extraire cette importante ressource.

Dans ses précédents travaux, Sitchin a rédigé l’histoire complète de l’impact des anunnaki sur la civilisation humaine en temps de paix comme en temps de guerre à partir de fragments dispersés dans des sources sumériennes, akkadiennes, babyloniennes, assyriennes, hittites, égyptiennes, canaanites et israélites : les «mythes» de tous les peuples de l’antiquité dans le Vieux Monde comme dans le Nouveau.

Cependant, ces comptes rendus ne nous livraient pas la perspective des anunnaki. Comment était la vie sur leur planète ? Quels motifs les ont poussés à s’établir sur Terre, et qu’est-ce qui les a éloignés de leur terre d’adoption ?

Convaincu de l’existence d’un livre désormais perdu qui serait à l’origine d’anciens textes sumériens détenant les réponses à ces questions, l’auteur commença sa quête de preuves. À travers l’étude approfondie de sources de première main, il a reformulé les récits dans cet ouvrage pour en faire les mémoires d’Enki, le meneur de ces premiers « astronautes ».

Accès direct au livre

numérique

broché

4.83 (367 votes)
(4.83)
(4.67)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *