Love online par Penelope Ward

Partager, merci !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Love online par Penelope Ward. Voici le résumé et l’extrait de l’histoire, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Love online, la nouvelle romance originale et séduisante de Penelope Ward.

Penelope Ward est née en 1975 à Boston, ville où elle a grandi. Après des années passées à la télévision, elle a décidé de se consacrer à sa famille et à écrire.

Penelope est une habituée des listes des meilleures ventes du New York Times, de USA Today et du Wall Street Journal.

Elle fait partie des meilleurs auteures de littérature sentimentale dans son pays. Son lectorat est également toujours plus nombreux en Europe, comme en France, par exemple.

Quand une cam-girl et un riche héritier se rencontrent en ligne, ça fait des étincelles.

Voici le résumé et l’extrait de Love online.

Love online

Love online, le résumé :

Nous nous sommes rencontrés de façon improbable. Au départ, tout était anodin. J’étais « ScreenGod », et elle « Montana ».
Évidemment, ce n’était pas nos vrais noms, seulement les pseudonymes que nous avions choisis.

La nuit, me connecter et lui parler était mon échappatoire – mon refuge.

En réalité, elle s’appelait Eden, comme je ne tardai pas à le découvrir.

Dès notre premier échange en ligne, je fus captivé.

Elle devint vite une addiction.

Nous ne savions rien de nos vraies identités au début… Et elle comptait bien ne rien changer à ça. L’anonymat n’altérait en rien la complicité qui s’était spontanément créée entre nous.
Cela avait même eu pour effet de nous autoriser à être plus transparents l’un envers l’autre que si nous avions réellement su qui nous étions.

Eden était drôle, intelligente, splendide – elle était la femme dont j’avais toujours rêvé.

Mais elle continuait de m’échapper.

J’avais accepté que les choses restent ainsi, jusqu’au jour où un indice me mena directement à elle. J’ai saisi cette opportunité.

C’est là que notre histoire d’amour a commencé pour de bon.

Love online, l’extrait :

Comme je vis seul dans une maison à dix millions de dollars, avec des murs de verre qui m’offrent une vue imprenable sur les collines, ils ont dû croire que j’étais comblé. Mais ce que les gens n’imaginent pas, c’est à quel point c’est épuisant d’être pris pour quelqu’un d’autre que celui qu’on est vraiment, de n’être vu que sous le prisme des choses ou des relations qu’on peut avoir. Vraiment, il n’y a pas plus éreintant.

Je me suis vite ennuyé, oui, vraiment ennuyé, de ma vie. Quand tout vous tombe du ciel, il n’y a rien pour quoi se battre, rien qui vous tienne en haleine, rien d’excitant. Pas que je n’apprécie pas ce qui m’est offert. J’ai un super boulot, je travaille dans l’agence de mon père.

Un père que j’aime et admire pour le travail qu’il a accompli afin d’en arriver là où il en est aujourd’hui.

Mais j’ai parfois la sensation que c’est une malédiction, une ombre de laquelle je ne peux me défaire. Je me suis souvent demandé si je n’aurais pas mieux fait de refuser ces opportunités.

J’aurais pu déménager, partir loin et tout recommencer à zéro. Mais je ne pouvais pas faire ça à mon père. Il a toujours compté sur le fait que je reprendrais sa place un jour. C’est ce pour quoi il s’est toujours battu. Les décisions qu’il a prises ont toutes découlées de ça : il voulait m’assurer un poste, tout mettre en œuvre pour que tout se passe au mieux le jour où il se retirerait.

J’étais son seul enfant. Je devais avouer que c’était dur, pour moi aussi, de refuser une telle chance. Du coup, j’ai accepté.

Accès direct au livre

4.82 (766 votes)
(4.82)
(4.64)
(4.73)

Partager, merci !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  1. Voici une histoire atypique mais tellement de notre temps, les rencontres faites en ligne peuvent réserver bien des surprises, j’ai beaucoup aimé le récit que nous propose l’auteur à travers son roman.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *