Passions Londoniennes par Aurélie Depraz

Partager, merci !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Passions Londoniennes par Aurélie Depraz. Voici les tomes de la série avec leur résumé, votes et avis des lecteurs.

Passions Londoniennes, retrouvez ci-dessous tous les tomes disponibles de la série.

Biographie d’Aurélie Depraz :

Férue tant d’Histoire et de littérature que de langues et de sciences humaines (anthropologie, psychologie, sociologie, philosophie…), Aurélie écrit depuis presque aussi longtemps qu’elle sait tenir un stylo : poèmes, correspondances, journaux intimes, carnets de voyage, contes, synthèses, ébauches de romans tout d’abord… puis, enfin, ses 3 premières romances historiques à l’âge de 30 ans. Elle en a écrit d’autres depuis et prépare de nombreux autres scénarios, mais… dans l’auto-édition, la publication prend aussi du temps !

Passionnée de voyages et de contrées reculées, elle aime ancrer ses intrigues dans les cadres idylliques de ses pays de cœur (l’Ecosse, l’Angleterre, l’Irlande, les pays scandinaves… sans oublier son propre pays, la France) et les époques qui l’ont toujours fascinée (le Moyen-âge, la Deuxième Guerre Mondiale, l’époque victorienne…).

Son genre de prédilection est la romance historique à l’anglo-saxonne, mais elle a également de très nombreux autres projets en tête (une trentaine en tout, de la chick-lit au roman de littérature générale et des romans historiques aux ouvrages sur l’éco-citoyenneté ou l’Histoire du vin en bordelais).

Touche-à-tout et curieuse, elle conjugue, entre deux romans, différentes activités professionnelles afférentes à l’œnotourisme, à l’enseignement privé de matières littéraires et à la préparation d’élèves au baccalauréat. Aussi enthousiaste que prolifique, elle partage sur son blog des articles sur le genre de la romance, la place de l’amour et de l’érotisme dans la littérature, l’Histoire et les grands mouvements littéraires, les plus importants courants amoureux, l’évolution du genre romanesque et tout ce qui touche, de près ou de loin, à l’univers de ses romans, à son parcours dans l’édition et à ses projets d’écriture.

Trois romans immédiatement disponibles.

Passions Londoniennes, tome 1

Passions Londoniennes, Alexander

Alexander, le résumé :

Londres, 1819

Le comte d’Ashford est perplexe. Ennuyé… et furieux. En mourant, le colonel Shaheedan l’a investi d’une mission… dont il se serait bien passé ! Bon sang, il a bien autre chose à faire que de jouer les dames marieuses !

En plus, il déteste les débutantes ; et avec elles, tout ce qui a trait, de près ou de loin, à l’idée même du mariage. Seigneur, pourquoi fallait-il donc que cela tombe sur lui ? Lui, jouisseur, séducteur, célibataire endurci, qui n’aime rien tant que cumuler les conquêtes et bambocher gaiement ?

D’autant que ni les femmes de sa famille, ni ses deux meilleurs amis, ni l’intéressée elle-même… ne semblent décidés à lui faciliter la tâche. Et que, s’il n’y prend garde, cette mission de confiance pourrait fort bien se retourner contre lui… venir saboter jusqu’aux fondements mêmes de son existence… et jusqu’à ses convictions les plus solides…

Alexander : quand sentiments, principes, idéaux et attirances entrent en conflit… au temps des unions de convenance.

Ce roman est le premier tome de la série Passions londoniennes ; il peut être lu indépendamment des autres tomes, chaque histoire se suffisant à elle-même.

Tome 1

Passions Londoniennes, tome 2

Passions Londoniennes, Jay

Jay, le résumé :

Londres, 1819

Jay Stenson a tout bâti de ses mains. Né dans la rue, au cœur des quartiers londoniens les plus pauvres, il a su s’élever dans la société à la seule force du poignet et finir à la tête d’un véritable empire industriel.

Pourtant, il est une chose que son argent, jusqu’à présent, n’a pas su acheter : le bonheur de sa sœur, la très jeune Elisa. Prêt à tout pour l’intégrer (malgré elle s’il le faut) aux milieux huppés qu’il fréquente désormais et l’aider à se lancer dans la vie, il décide de faire appel à une jeune aristocrate. La mission de cette dernière : éduquer Elisa et en faire une lady. Une vraie. À son image.

Mais la belle Amanda Keat, elle aussi, a de graves problèmes à résoudre. Quant à ses vues sur le monde, elles sont bien loin de celles de ce roturier de Stenson… dont le franc-parler, les manières abruptes et le manque total de tact l’agacent au plus haut point…

Jay : quand les classes sociales du début du XIXe siècle se rencontrent, se repoussent et s’attirent, au temps de la Première Révolution Industrielle…

Ce roman est le deuxième tome de la série Passions londoniennes ; il peut être lu indépendamment des autres tomes, chaque histoire se suffisant à elle-même

Tome 2

Passions Londoniennes, tome 3

Passions Londoniennes, James

James, le résumé :

Angleterre, 1821

Aylana est désespérée. La vie de son frère John ne tient plus qu’à un fil, et la seule solution qu’il lui reste est d’en appeler… à la clémence du roi.
Elle. Une roturière. À qui Sa Majesté n’accordera pas même l’ombre d’une audience. Et pour qui Elle ne lèvera pas l’ongle du petit doigt. À moins…

À moins de l’approcher grâce à l’un de Ses plus fidèles compagnons de débauche, qui jouit de Son estime et de Sa plus grande confiance : James Eastlake. James Eastlake, auquel son frère, le duc de Somerset, la recommande avec réticence. Ce dernier traîne derrière lui une réputation exécrable. Lui qui l’a même offensée il y a plusieurs années. James Eastlake, enfin, qui n’acceptera jamais de l’aider, au vu de l’affront qu’elle lui a elle-même fait subir en retour à l’époque.

Mais James Eastlake… qui reste son seul espoir, malgré tout.
Aylana n’a pas le choix. Elle ira à Londres. Elle trouvera cet homme. Et elle le suppliera d’intercéder en sa faveur. Et ce, quel qu’en soit le prix.

Ce roman est le troisième tome de la série Passions londoniennes ; il peut être lu indépendamment des autres tomes, chaque histoire se suffisant à elle-même.

Tome 3

4.84 (204 votes)
(4.84)
(4.76)
(4.85)

Partager, merci !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •