Quiz Michel Bussi, quel est son premier roman à l’avoir rendu célèbre ?

Partagez ce contenu, merci !

Quiz Michel Bussi. Lequel des ses romans l’a rendu célèbre ? Voici quelques titres de l’auteur, selon vous lequel l’a rendu célèbre ?

Quiz Michel Bussi. Vous aimez cet auteur ? Vous pensez bien le connaître ? Alors savez-vous lequel de ses romans l’a rendu célèbre ?

Quiz consacré à Michel Bussi avec extrait et accès direct au livre qui l’a rendu célèbre.

quiz Michel Bussi

Voici notre quiz littérature spécial Michel Bussi. On vous propose trois titres de l’auteur, lequel l’a rendu célèbre ?

  1. Mourir sur Seine
  2. Maman a tort
  3. Le temps est assassin

Le roman qui a fait connaître Michel Bussi s’intitule Mourir sur Seine. Ce thriller a été vendu à plus de 100’000 exemplaires.

L’histoire parle d’une implacable machination… qui prend en otage huit millions de touristes. Une course effrénée contre-la-montre avant la parade de la Seine. L’histoire de la navigation en Seine, stupéfiante et pourtant bien réelle, livre la clé de l’énigme. Les quais de Rouen, le cimetière de Villequier, les rues médiévales de Rouen, le marais Vernier… deviennent autant de scènes de cette enquête défiant l’imagination.

Quelques mots concernant Michel Bussi :

Michel Bussi est l’un des auteurs de romans policiers les plus lus et les plus primés en France (il est notamment l’auteur de Un avion sans elle et Les nymphéas noirs). Ses romans, des page-turner sans surenchère de détails macabres, parviennent à faire la synthèse entre le meilleur de l’atmosphère des romans policiers populaires français et le rythme des romans à suspense américains.

Extrait du roman qui l’a fait connaître :

Le timide soleil du matin commençait à rougir l’horizon de la baie de Seine. Le jour se levait sur le Marais Vernier. Un mince brouillard s’échappait du fleuve vers les falaises de La Roque. La route ondulait comme un serpent d’argent dans ce paysage lunaire. Le 4 x 4, seul sur la route sinueuse, filait presque sans bruit sur la départementale.

Quelques kilomètres avant le pont de Tancarville, il ralentit, puis tourna perpendiculairement, pour s’engager dans un étroit sentier de randonnée. Le chemin défoncé était bordé de chaque côté d’un large talus inondé, que ne parvenaient pas à drainer les rangées d’aulnes et de saules têtards. De part et d’autre du chemin s’étendaient d’étranges parcelles cultivées en lanières, planes et longues, de la route à la Seine.

Envie d’en savoir plus sur ce roman ?

Accès direct à

Mourir sur Seine

quiz Michel Bussi, Mourir sur Seine


Partagez ce contenu, merci !