Une chaumière et un meurtre de Fred Kassak

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une chaumière et un meurtre, résumé du livre incluant les votes, avis et commentaires des lecteurs, ainsi que la biographie de Fred Kassak.

Qui est Fred Kassak ?
Fred Kassak est un nom de plume ou pseudonyme; la personne qui se cache derrière ce pseudonyme est : Pierre Humblot, né en 1928 à Paris. Il est scénariste et romancier, spécialisé dans les romans policiers.
Il a commencé par fonder, avec quelques copains, un groupe théâtral et jouer les pièces de différents auteurs; cela lui donne envie de commencer à écrire sa propre pièce, ce qui l’amène à écrire le premier acte d’une comédie : Juanito, le séducteur ingénu. Encouragé par des proches à continuer à écrire, il s’exécute et écrit deux autres actes, et il a eu raison de la terminer puisque la pièce reçoit un cinquième prix au Concours d’Enghien. Nous sommes alors en 1953.

Il est maintenant convaincu qu’écrire est l’activité qui lui plaît le plus. Il commence à écrire un roman d’espionnage intitulé : Tonnerre à Tana. Après quelques refus, il trouve enfin une maison d’édition qui l’accepte: les Éditions de l’Arabesque. C’est le premier roman qu’il écrit sous le pseudonyme de Fred Kassak.

Depuis, il n’a cessé d’écrire, aussi bien des romans feuilletons, recueils, nouvelles et, bien sûr, des romans policiers. Il a également été scénariste et se consacrera essentiellement au cinéma et à la télévision. Un grand nombre de ses romans seront adaptés par Michel Audiard : « Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais… elle cause ! », « Comment réussir dans la vie quand on est con et pleurnichard », etc..

La complexité de ses intrigues, son ton humoristique, et ses « trouvailles » criminologiques en font l’un des plus grands auteurs français de romans policiers. Comme par exemple avec : « Plus amer que la mort », « Nocturne pour assassin », « On n’enterre pas le dimanche », « Carambolages ».

Il a également écrit  sous deux autres pseudonymes : Jean Céric – Pierre Civry

Découvrons :

une-chaumiere-et-un-meurtre

Après «On n’enterre pas le dimanche», qui a reçu le Grand prix de littérature policière, voici un nouveau petit chef-d’œuvre de perversité et d’humour noir que nous livre Fred Kassak.

Agnès n’est pas vraiment futée. Disons-le carrément, elle est idiote. Mais elle possède un trésor qui supplée largement l’anémie de ses méninges : un pavillon vaste, calme, entouré d’un grand jardin, dans une banlieue résidentielle.

Bref, un lieu paradisiaque pour qui est cloîtré dans un appartement sur cour au cœur de la capitale et subit en permanence un enfer sonore : plomberie-zinguerie le jour, surboums estudiantines la nuit.

De quoi perdre la tête…

Alors qu’il serait si simple d’épouser la bienheureuse Agnès et d’investir son havre de paix. Quitte, pour y parvenir, à éliminer la concurrence…

Obtenez un extrait ou le téléchargement complet d’Une chaumière et un meurtre

Accès direct au livre ici !

 

4.20 (571 votes)
(4.70)
(3.30)
(3.86)

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  1. Si comme moi vous aimez l’humour noir, alors foncez! vous ne serez vraiment pas déçu, c’est un petit chef d’oeuvre dans son genre que l’on peut qualifier d’hors norme.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *