Amour, flingues et macaronis par Anna Triss

Partagez ce contenu, merci!

Amour, flingues et macaronis par Anna Triss. Découvrez un extrait, le résumé ainsi que les votes et avis des lecteurs. Accès également direct au livre.

Anna Triss est titulaire d’une licence d’histoire de l’art et d’archéologie, Anna adore voyager. Il n’est pas rare qu’elle puise l’inspiration dans ses pérégrinations, mais également dans l’art, le cinéma, les séries et, bien entendu, la littérature.

Mariée et maman d’un petit garçon, elle vit à la Rochelle où elle profite de son temps libre pour écrire de nouvelles histoires peuplées de dragons, démons et autres héros aussi atypiques que charismatiques.

Comment tout a commencé?

Au cours de son adolescence, Anna Triss dévore son premier livre de fantasy et tombe amoureuse de ce genre littéraire. Cet événement marque le déclic d’une passion inconditionnelle : l’écriture.

Pendant des années, enfermée dans sa petite bulle, elle voyage dans ses mondes fantastiques grâce à sa plume, guidée par son imagination. Puis un jour, elle se lance le défi de sortir de sa zone de confort et de s’essayer à un nouveau genre d’histoire.

Elle écrit “Le prince charmant existe ! (Il est italien et tueur à gages)” et sa suite “Amour, flingues et macaronis“, deux romances contemporaines déjantées dans lesquelles elle a laissé son grain de folie s’exprimer. La publication est un rêve devenu réalité et elle compte bien marquer régulièrement l’actualité de la littérature avec ses romans.

Amour, flingues et macaronis, le résumé:

Ne me jugez pas trop vite. Ne me détestez pas.
Sept années de passion, de bonheur et de sexe torride pour en arriver là aujourd’hui…

Il y a six ans, à Florence, après moult mésaventures rocambolesques, moi, Robyn, j’ai épousé Valentino Massari, l’amour de ma vie. Mon Échelon Cinq est devenu le père d’adoption de ma fille.

Nous étions heureux tous les trois. Une famille épanouie.
Jusqu’à récemment, j’étais persuadée d’avoir déniché la perle rare avec mon macaroni.

J’étais convaincue que ma poisse légendaire s’était envolée.
Mais quelque chose de terrible s’est passé…

Détrompez-vous, le prince charmant n’existe pas.
L’homme que je prenais pour mon prince charmant est italien, tueur à gages… et je l’ai quitté.

Extrait:

Je n’aurais pas pu profiter de mes économies en France en restant oisive et inactive, j’avais impérativement besoin de bosser pour ne pas ressasser et déprimer.

Par conséquent, j’ai pris un modeste travail de vendeuse à deux kilomètres de la charmante maison trois-pièces en lotissement que je loue. Je me rends à la boutique en vélo ou à pied tous les matins. Le propriétaire me verse le SMIC, mais ça me va.

Mon salaire paye le loyer et les factures ; pour les autres dépenses comme les courses et les fringues, je puise dans mes économies. Je ne flambe pas, je suis
plutôt raisonnable. Je n’avais pas la moindre envie de reprendre un job de barmaid et je suis en train de prospecter activement pour acheter le local qui pourrait accueillir mon futur studio de tatouage en ville.

J’ai visité deux commerces en faillite avec l’agent immobilier chargé de mon dossier, mais la situation géographique et la configuration intérieure ne me convenaient pas. Aucun coup de cœur à
déclarer !

En attendant, je travaille comme vendeuse au Petit Caramel Salé, une confiserie gérée par mon nouveau boss, un vieux Breton expatrié appelé Yann. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un d’aussi gentil, espiègle et passionné ! C’est bien simple, il ne s’énerve jamais et il sourit tout le temps. C’est un gosse de douze ans dans le corps d’un bonhomme de soixante-cinq ans, mais je vous en reparlerai plus tard.

Accès direct au livre

4.81 (205 votes)
(4.82)
(4.70)
(4.77)

Partagez ce contenu, merci!

6 commentaires

  1. Cette histoire est bourrée d’humour et cela fait du bien de la lire, j’ai passé de supers moments de lecture. Suspense, humour, rebondissements, cette auteure sait bien comment capturer ses lecteurs, un vrai plaisir.

    1
  2. Cela m’a juste donné envie de trouver mon macaroni 🙂 plus sérieusement j’ai adoré ce livre car les émotions sont bien présentes, rire et larmes au rendez-vous.

  3. De nouvelles aventures avec Robyn et Valentin sans oublier Nina et Giacomo, toujours aussi plaisantes. Il s’agit d’une histoire surprenante, déroutante, enivrante.

    1
  4. J’ai adoré le style d’écriture de cette auteur, son langage très soutenu et qui m’a très souvent fait éclater de rire. De l’humour, du sexe et beaucoup d’action, c’est hyper divertissant.

    2

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *