Chiche de Lydie Lefèvre, extrait, avis

Partagez ce contenu, merci!

Chiche de Lydie Lefèvre. Voici le résumé, l’extrait de l’histoire, les votes et avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteure.

Sa passion pour l’écriture, Lydie Lefèvre la doit à un guide gastronomique sur la Basse Normandie, qu’elle a écrit. Cet ouvrage lui a donné le goût pour l’écriture. Elle exerce le métier de secrétaire médicale quand elle n’est pas en train d’écrire un roman.

Quelques mots de la part de Lydie Lefèvre à ses (futurs) lecteurs:

L’envie d’écrire n’est pas innée chez moi, puisque cela a commencé en 2013.
Depuis, c’est une addiction ! Des nouvelles, des romans, des anecdotes, et même un livre de recettes ont vu le jour.
Ce qui me pousse à écrire : vous !
Quel bonheur de savoir que je vous ai fait rire, pleurer ou hurler !
Et pour votre plus grand plaisir, sachez que ce n’est pas demain la veille que je vais ranger dans un tiroir, ma casquette d’auteur.

Que lire ? Découvrez Chiche et plongez dans une histoire autant rocambolesque, drôle que touchante.

Chiche

Chiche, le résumé:

Romane aurait tout pour être heureuse : des enfants, une belle propriété, un chien, deux chats et un poisson rouge.

Malheureusement, elle a aussi une belle-famille envahissante et un mari, aigri par son âge avancé et plus soucieux de ses affaires que de sa femme.

Se sentant complètement délaissée, elle va tenter de fuir la routine du quotidien…Mais cette fuite, sera-t-elle acceptée par ses proches?

Arrivera-t-elle à trouver l’étincelle dans sa vie qui lui permettra d’être enfin heureuse ?
Et si un mystérieux coup de fil lui apportait la solution?

L’extrait:

– Célia, Louis, Léo ! dépêchez-vous, nous allons arriver en retard.
J’en ai assez de répéter tous les jours la même chose. Qu’ils aient deux ou quinze ans c’est pareil. Mais bon, je les aime mes ados et sans eux ma vie serait bien triste. Célia, une jolie jeune fille de quatorze ans, dévale les marches bruyamment, suivie de ses frères jumeaux âgés de seize ans, Léo et Louis.
– Maman, t’as pas vu mes écouteurs ? me demande ma fille.
– Je ne sais pas ! Là où tu les as posés sûrement ! réponds-je agacée.
-Sérieux Léo, file-les-moi ! Je suis sûre que tu me les as pris, dit-elle à son frère.
Ce dernier lui sourit et pointe du doigt Sumo, le gros chien de la maison, en train de mâchouiller un fil blanc.
– Oh punaise maman ! Regarde ça, mes écouteurs à cent balles ! rage-t-elle en arrachant ce qu’il reste de la gueule de l’animal. Elle le sermonne si fort que le pauvre chien s’enfuit en couinant.
Je regarde la scène sans intervenir, lasse de ces situations récurrentes et grotesques. D’une, dans l’heure qui suit Célia aura passé commande via son Iphone de nouveaux écouteurs, et de deux, Sumo s’en remettra à l’heure de la gamelle. Bon, je les active avant que ça parte en vrille.
– Je vous attends à la voiture. Vous avez trois minutes, pas une de plus ! ordonné-je.

Accès direct au livre

numérique

broché

4.85 (93 votes)
(4.76)
(4.62)
(4.87)

Partagez ce contenu, merci!

3 commentaires

  1. Une lecture légère et agréable qui m’a bien fait rire par moment. Je pense que c’est un livre qui fait du bien en vacances mais pas seulement, car il est idéal pour se changer les idées.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *