Et si… par Larème Debbah, tous les tomes de la trilogie

Partagez ce contenu, merci!

Et si… par Larème Debbah. Découvrez tous les tomes de la trilogie avec résumé, extrait, avis ainsi que l’accès à chaque livre.

Et si…, découvrez tous les tomes de la série avec leur résumé et extrait. Mais pour commencer, découvrons qui est l’auteur.

Larème Debbah est née à Bruxelles en 1972.

Ancien cadre dans une société financière, en 2008, on lui détecte une sclérose en plaques qui va changer sa vie.

À force de vouloir se battre contre cette pathologie neurologique, l’écriture va devenir une évidence, un exutoire quotidien.

Elle abandonne sa profession pour se tourner vers l’écriture et auto-édite son premier roman en septembre 2017 auprès de Librinova.

Dans chacun de ses romans, les personnages doivent faire face à l’adversité, à des drames, à des deuils, à des choix, parce que la vie n’est pas un long fleuve tranquille…

Et si…, voici tous les tomes de la trilogie :

Tome 1 :

Et si...

Et si…, le résumé :

Jeanne est une jeune fille de 18 ans qui a tout pour elle, dont un avenir tout tracé dans la lignée familiale.
Mais un jour, sa vie bascule…

Elle fera un séjour loin de sa famille afin de prendre le recul nécessaire.

Et si sa vie était ailleurs ?

Et si…

Extrait :

Ce matin, je n’arrive pas à me lever. Mes jambes restent collées au lit. Pas moyen de les bouger, de les déplacer. Je tente de rester calme, car je pense que c’est un mauvais rêve. Je vais bientôt me réveiller et entendre maman crier dans l’escalier que je vais être en retard. Merde, ce n’est pas un rêve. J’entends maman crier que je suis effectivement en retard. Alors là je commence à flipper, j’ai peur. Je ne comprends pas ce qui se passe.

Qu’est-ce que je dois faire ? Crier à l’aide. Cette idée me semble tellement ridicule.

Je soulève la couette, je regarde mes jambes, elles sont bien là, mais je n’arrive toujours pas à les bouger. Je sens une légère douleur.

Non, plutôt des picotements. Je commence à pleurer, je perds les pédales. Je veux que ma mère soit là, j’ai besoin d’elle, j’ai besoin de mon père et j’ai aussi besoin de Benoit. Il se passe quelque chose et j’ignore ce que c’est. En plus de pleurer, je panique. C’est pas normal d’être ainsi, bloqué dans son lit.

Mon Dieu, faites que je me réveille. Je préfère me faire rouspéter par mes parents que de rester ainsi. Je me mets à crier, de plus en plus fort, mais personne ne vient, personne ne m’entend. Cette maison est trop grande et la porte de ma chambre est fermée. Je tente de me hisser hors du lit, mais mes jambes pèsent une tonne. Impossible de bouger. Je continue de crier et c’est Christine qui apparaît à ma porte. Elle est rentrée sans toquer en m’entendant hurler à l’aide. Elle est autant effrayée que moi.

Elle comprend rapidement que c’est grave et qu’elle doit absolument avertir mes parents. Elle me console un instant, elle tente de me rassurer et me promet de revenir avec eux. Mais je ne veux pas qu’elle m’abandonne. Non, je veux qu’elle reste près de moi. J’ai besoin d’elle. Mais elle se lève et je l’entends courir dans les escaliers en criant après mes parents. Personne ne la comprend tellement elle parle vite et ses pleurs cachent ses paroles. Benoit comprend Jeanne et il sait qu’il se passe quelque chose me concernant. Il court jusqu’à ma chambre et quand je le vois, suivi de mes parents et de David, je sais qu’à présent tout va bien se passer. Ils vont me donner une explication et je pourrai reprendre le cours de ma journée, mais à leur visage, je ne vois que de la consternation.

Accès direct au livre :

Kindle

Broché

Tome 2 :

Et si... L'éveil

Et si…, L’éveil, le résumé :

J’ai décidé d’être une femme heureuse et épanouie le jour où j’ai appris que j’étais atteinte de sclérose en plaques. Il y a quelques années déjà.

Tant de choses se sont passées depuis mes 18 ans : ma rencontre avec la famille MacDonald qui, entre temps, est devenue ma belle-famille, mon épanouissement personnel malgré l’adversité, et mon mariage avec Scott qui restera un des plus beaux moments de ma vie.

Cependant, il reste une ombre qui ternit ce tableau qui aurait pu être idyllique…

Extrait :

Arrivés chez Aileen et Gleen, il salua brièvement ses parents, monta dans sa chambre pour y déposer ma valise et il y resta un long moment à penser, à réfléchir, à pleurer. Il scruta la pièce de long en large, sachant qu’elle allait accueillir sa femme pour quelques jours, ou quelques semaines. Il savait que ses parents s’occuperaient bien de moi. Il ne devait pas s’en faire. Mais notre couple allait souffrir de cette absence, de cette déchirure, de cette trahison.

Comment y remédier ? Dans le cas présent, il nous faudrait du temps, beaucoup de temps, des discussions, des silences, des disputes, des larmes, des craintes, des vérités. Un ensemble d’éléments qui allaient dans le sens de la réconciliation. Je suis montée dans la chambre pour le rejoindre et lui souhaiter bonne route. Je savais que je pouvais compter sur Lauryn pour l’aider dans les tâches quotidiennes.

Accès direct au livre :

Kindle

Broché

Tome 3 :

Et si…, L’aboutissement, le résumé :

Le bonheur peut-il être vivant ? Permanent ? Généreux ?

J’y ai cru longtemps. Mais un jour, son pire ennemi m’est revenu en pleine face, sans que je m’y attende, comme un boomerang qui a fait le tour de la Terre avant de revenir à son propriétaire.

Oui, je ne pensais pas que le plaisir de vivre pouvait s’éclipser, rebrousser chemin, se soustraire à ce qu’il y avait de plus beau dans ma vie et me laisser choir dans les méandres des épreuves, de la malchance, de l’adversité. Encore et toujours…

À force de côtoyer la satisfaction d’une existence familiale parfaite, j’en oubliais que de funestes instants pouvaient encore survenir, germer dans ce terreau riche en satisfaction, poindre le bout de leur nez sans crier gare, par un beau matin. Non, je ne m’y attendais vraiment pas.

C’est alors que le couperet est tombé, sa lame trop affûtée, comme pour me prévenir que la vie n’est vraiment pas un long fleuve tranquille.

Extrait :

Toute l’équipe médicale se prépara à la hâte, chacun à son poste, prêt à accueillir cette nouvelle merveille. Je sentais Scott fébrile, stressé, angoissé. Il me serrait la main beaucoup trop fort sans réellement s’en rendre compte. Les infirmières étaient concentrées, tout comme Colin qui m’intima l’ordre de pousser.

À mon tour, je centralisai toute mon attention sur cet ultime effort avant le réconfort de pouvoir profiter de mon fils, le prendre dans mes bras, le bercer, le cajoler. Cette idée en tête me motiva à me donner toute entière dans l’expulsion de mon troisième enfant. La douleur devenait insoutenable, les tiraillements au niveau de mon bassin m’exténuaient. Je craignais ne pas être à la hauteur, comme pour la naissance de Louise. Et si je lâchais prise ? Non, impossible.

J’étais assez forte pour continuer à pousser. Scott m’encourageait du mieux qu’il pouvait tout en lançant des regards autour de lui. Colin savait s’entourer d’une équipe qui gagne. Il n’y avait donc aucune crainte à avoir, tout allait bien se passer. Jusqu’à ce que l’attitude de Colin change. L’angoisse se lut sur son visage. Une certaine inquiétude marqua ses quelques rides naissantes qui cernaient son regard. Moi, je continuais à travailler pour donner naissance à Colyn.

D’ici quelques minutes, je pourrais le tenir contre moi, d’ici quelques minutes, je pourrais coller ma respiration au rythme de la sienne.

Accès direct au livre :

Kindle

Broché

Cette trilogie a obtenu grâce aux nombres de votes et à la qualité des commentaires : La Médaille d’Or des Lecteurs.

4.88 (325 votes)
(4.68)
(4.80)
(4.87)

Partagez ce contenu, merci!

14 commentaires

  1. On parle de sclérose en plaque et donc de maladie, mais c’est écrit avec une telle justesse, sensibilité, douceur, que ce n’est pas du tout déprimant. Il s’agit d’une très belle histoire que j’ai dévorée.

    1
  2. Pour la trilogie Et si…Les pages se tournent avec un plaisir certain et c’est avec un sourire qu’on referme ces magnifiques romans qui m’ ont aidé à mieux comprendre cette maladie.
    Merci à l’auteur d’avoir pu mettre des mots sur ces maux!

    2
  3. J’ai acheté ce bouquin pour une personne de mon entourage et j’ai eu l’occasion de le lire et également d’échanger avec l’autrice sur cette maladie. On ne peut qu’admirer le courage de Jeanne, son personnage emblématique.Lisez ces romans!

    1
    1. Bonjour Patricia ! J’espère que vous allez bien ! En effet, je ne peux que vous remercier pour vos gentils messages aussi bien par mail que sur les RS. Merci !

    1. Merci Angélique pour votre retour et la recommandation. En effet, tous de monde connait le terme “SEP” mais personne ne sait de quoi il en retourne exactement 😉

  4. Bravo Larème pour cette belle leçon de vie et le courage avec lequel vous affrontez la maladie. Ce témoignage de ce qui fait votre quotidien sera sûrement d’une très grande utilité pour les personnes atteintes et montre que la vie est possible quand on aborde les choses en face.Acheter et lu, une vague d’émotions.Merci

    3
    1. Merci Charlotte. Je pars du principe que la vie est belle et qu’il y aura toujours pire.
      Peut-être suis-je naïve … mais je c’est ma manière de lutter. À présent, je pars vers d’autres romans, avec d’autres histoires mais en gardant en tête que la vie n’est pas un long fleuve tranquille 😉

      2
  5. Premier bon point, ce livre est le premier qui m’aide vraiment a comprendre cette maladie. Non seulement sur les différentes causes, mais aussi sur tous les facteurs aggravants des poussées. Il faut dire que quand SEP avec les gens ils nous regardent bizarrement, comme à chaque fois qu’on évoque des maladies peu connues. Je recommande cette lecture, une trés belle histoire!

    1
    1. Merci Laetitia. Lorsque je lis votre commentaire, je me dis que mon pari est gagné 😉
      Cela dit, j’écris sur d’autres sujets que la SEP, même si cette trilogie aura été un réel exutoire pour moi.

      1. Je suis atteint de SEP depuis 8 longues années. Et je suis tombé sous le charme du livre de madame Debbah , elle-même atteinte de cette “vicieuse maladie”. Je l’ai acheté sous format numérique et j’ai lu cette histoire le coeur serré.Je suis un homme,mais les emotions de Jeanne sont aussi les miennes. Je l’ai commandé sous format broché pour pouvoir le prêter à ceux qui ne savent pas ce que je vis depuis des années au quotidien.

        3
        1. Bonjour Alex, je suis touchée par votre commentaire. Je vous souhaite beaucoup de courages et votre démarche est très appréciable pour les personnes ne s’imaginant pas les “handicaps invisibles”. Je vous souhaite le meilleur 😉

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *