L’attentat patriote par Robert Ludlum et Kyle Mills

Partagez ce contenu, merci!

L’attentat patriote par Robert Ludlum et Kyle Mills. Voici le résumé de l’histoire, les avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Écrivain, comédien et metteur en scène américain né en 1927, Robert Ludlum s’est imposé depuis 1971 comme l’un des maîtres du thriller.

Il lance le personnage de Jason Bourne en 1980 avec La mémoire dans la peau, premier volume d’une série ininterrompue de triomphes internationaux adaptés au cinéma, avec Matt Damon dans le rôle principal.

Robert Ludlum est décédé en 2001, à l’âge de 73 ans. Depuis sa mort, plusieurs écrivains se chargent d’achever les projets non encore publiés de l’auteur.

L'attentat patriote

L’attentat patriote, le résumé:

Une attaque sur un navire de guerre japonais conduit le Japon et la Chine au seuil de la guerre. Pendant ce temps, le colonel Jon Smith de l’unité Covert-One est envoyé en mission pour récupérer un mystérieux matériau dans les décombres du réacteur nucléaire de Fukushima.

Mais Smith ne revient pas, et l’agent de la CIA Randi Russel se lance dans une mission non autorisée pour le retrouver. Elle ne tarde pas à découvrir que les échantillons disparus pourraient constituer la preuve que le Japon, emmené par le belliciste chef d’état-major Masao Takahashi, a secrètement développé une nouvelle génération d’arme en prévision d’un conflit avec la Chine.

Si l’équipe de Covert-One ne parvient pas à empêcher le Général Takahashi de provoquer une guerre, le monde entier sera entraîné dans une bataille aux dizaines de millions de victimes qui laisserait une partie de la planète inhabitable pour des siècles.

Extrait:

…Covert-One avait forcément à sa disposition des agents japonais plus qualifiés. Même Randi aurait mieux fait l’affaire, pensa-t-il, et de loin. Un peu de maquillage, une teinture de cheveux lui auraient suffi à se fondre dans la population. Et quand bien même elle avait acquis l’essentiel de son expérience de terrain en Chine, le Japon ne figurait pas très loin de son champ d’expertise.

Mais Klein devait avoir ses raisons, comme toujours. Le job lui-même ne paraissait pas bien compliqué. Rencontrer un type, prendre l’attaché-case de taille standard et d’un poids d’environ douze kilos facile à transporter qu’il lui confierait, le ramener à Maryland dans un véhicule militaire à la sortie d’Okinawa. Il aurait même le temps d’avaler un sushi en route, peut-être même d’une séance de massage dont il avait bien besoin….

Accès direct au livre

numérique

broché

4.89 (518 votes)
(4.75)
(4.25)
(4.50)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *