Quel Pétrin ! Faute de blé, la boulangère a des idées… de Céline Barré

Partager, merci !

Quel pétrin ! Faute de blé, la boulangère a des idées…, le résumé, les votes, avis des lecteurs et découvrons qui est Céline Barré.

Céline Barré est née en 1970. Elle vit et travaille à Nancy. Après avoir étudié l’anglais et enseigné le français à Londres, elle a étudié la traduction littéraire et est devenue traductrice littéraire et technique. Elle publie aujourd’hui son premier roman Quel Pétrin !: Faute de blé, la boulangère a des idées…

Céline se décrit avant tout comme une « travailleuse du texte ». Elle adore inventer des histoires dans le but (entre autres) de faire rire son prochain tout en conservant un regard caustique et tendre sur la vie.

Elle souhaite, à travers ses histoires, mettre un sourire sur les lèvres de ses lecteurs et leur insuffler une bonne dose d’énergie. Convaincue que chacun d’entre nous a un rôle à jouer, elle rêve de révolution dans à peu près tous les domaines de la vie.

Partez à la découverte d’un livre pour rire, une satire décapante, un roman caustique, acerbe, drôle, comique, truculent. Dans cette histoire, chacun pourra retrouver son voisin, son meilleur copain ou son pire ennemi…

Un ouvrage qui porte un message d’espoir à l’intention de tous. Il n’y pas d’âge pour sortir de son cocon et donner un sens à son existence.

Série Les Farfelus, épisode 1 “Quel Pétrin !” (chaque épisode est indépendant)

Une série originale mêlant satire sociale et scènes de vaudeville, situations loufoques et dialogues truculents. Les personnages de la série Les Farfelus amusent, exaspèrent ou surprennent le lecteur mais ne le laissent pas indifférent. Dans cette série, rien n’est vraisemblable mais tout est possible.

Découvrez Les Farfelus, épisode 1

L’histoire:

Jocelyne, boulangère quarantenaire, s’ennuie ferme dans sa ville du Cotentin. À la faveur d’une décision politique saugrenue, elle va reprendre en main le cours de son existence. Elle va également s’occuper de sa commune peuplée d’administrés au caractère bien trempé.

Comment va-t-elle faire pour lutter contre la toute puissance du Président de France ?

Son fidèle époux va-t-il résister aux assauts répétés de leur nouvelle vendeuse : sexy en diable, bonne à pas grand chose mais prête à tout ?

Jocelyne va, au fil de ses mésaventures, se révéler à elle-même ainsi qu’aux autres.

Dans ce pétrin, vous trouverez des personnages hauts en couleur : des aristos, des gens « normaux », quelques hurluberlus, un réalisateur de films pornos, un curé pas très catholique ainsi qu’un insupportable président.

Afin que la pâte lève bien, l’auteure a ajouté une pincée d’adultère, du suspense finement tranché, une bonne dose de solidarité mais aussi quelques zestes de lâcheté. Le tout nappé d’humour et de fantaisie.

Quel Pétrin !: Faute de blé, la boulangère a des idées…

Accès direct au roman chez

Amazon

Format numérique

Format papier

Kobo

Format numérique

ou

Les Farfelus 1 & 2 réunis en un seul volume

Les Farfelus, épisode 2, c’est ici


Partager, merci !

17 commentaires

  1. Un livre que je recommande à tous ceux qui souhaitent passer un très bon moment de lecture tout en fraîcheur et spontanéité et qui donne à réfléchir mais sans nous prendre trop la tête. Humour, dérisions, sarcasmes sont au rendez-vous.

  2. Un roman très drôle et très construit. Des dialogues percutants, un univers décalé, des personnages hauts
    en couleurs et une belle écriture !

  3. Drôle même parfois très drôle, une histoire qui fait du bien par les temps qui courent. Un vrai plaisir à lire et l’occasion également de redécouvrir certains mots ainsi que leurs utilisations ! J’espère lire la suite bientôt!

  4. “Quel Pétrin”, un roman qui pétille !
    Sa gouaille toujours bon enfant et sa truculence vous sortent de la grisaille et de la connerie du monde pendant quelques heures délicieuses.
    Voilà donc un livre qui fait mouche. Et dont le regard affûté sur nos concitoyens ne fait pas de cadeau mais s’attache toujours à maintenir cette bouffée de tendresse et de drôlerie qui font pardonner bien des petites lâchetés. Cette galerie de portraits croquée avec une verve enjouée est un vrai moment de plaisir. A commencer, bien sûr, par celui de l’impayable Jocelyne, véritable locomotive de cette saga de village détonante.

  5. Comme j’ai ri en lisant ce roman déjanté !
    La situation ubuesque de départ donne lieu à un enchaînement de tableaux farfelus
    et loufoques.
    Et puis, quelle belle écriture, les narrations sont écrites dans un langage soutenu
    mais pas lourd et les dialogues sont parfois dignes d’Audiard ou de Pierre Dac.
    La fin reste ouverte et augure d’une suite que je lirai. Une auteure que je vais suivre
    de très près.

  6. J’aime les histoires qui présentent des personnages hauts en couleur, qui sortent du lot et surtout les histoires qui me font rire et sourire, ce qui a été le cas avec ce livre que je recommande tout particulièrement

  7. Une histoire terriblement caricaturale sur la vie dans un village, peut-être un peu trop pour moi. L’humour est bien présent tout au long de l’histoire mais pas toujours très drôle, en résumé, un bon livre pour se changer les idées, sans plus.

  8. Que de situations ubuesques dans ce roman que j’ai trouvé formidable. Les personnages bien que complexes m’ont fait souvent rire grâce au talent de cet auteur que j’espère lire à nouveau.

  9. Un excellent moment de divertissement, ce qui fait du bien dans le contexte actuelle. Je l’ai donc dévoré afin de me changer les idées et ce roman m’a plu jusqu’à la dernière page, vivement la suite, car j’ai cru comprendre selon les derniers mots du roman qu’il y en aurait une.

  10. Mélanie et Geneviève, un grand merci, je suis très contente que mon roman vous ait plu. Hors du commun ? Oui, je crois qu’il s’agit d’un OLNI (objet littéraire non identifié), en tout cas j’ai du mal à le faire entrer dans une catégorie bien précise, c’est une satire, certains pensent que c’est un “feel good”, je ne sais pas moi-même et d’ailleurs pour être honnête, peu m’importe.
    Je l’ai écrit avec l’intention de traiter de problèmes contemporains sur un mode humoristique, de faire réfléchir aussi, c’est en cela que le parallèle, que vous effectuez Geneviève, avec un conte me plaît beaucoup.
    La fin fut difficile, j’ai choisi de l’arrêter à un moment qui peut être la fin de l’histoire mais qui ouvre la possibilité d’une suite, ce à quoi je travaille. Terminer tout en laissant une ouverture est très compliqué.
    Merci pour vos commentaires.

  11. Pierre, merci beaucoup. Je suis l’auteure de ce roman et découvre votre commentaire. Je suis ravie de voir que vous l’avez dévoré. Je prépare la suite et votre enthousiasme me stimule !
    Si vous vous rendez sur le blog dédié au roman, vous pouvez voir la prochaine couverture, qui sera certainement remaniée. N’hésitez pas “liker” la page du roman, c’est un moyen pour moi d’être en contact avec mes lecteurs. En tant qu’auteure indépendante, j’ai besoin de cette relation privilégiée.
    Pour finir, n’hésitez pas à en parler autour de vous, les lecteurs sont les meilleurs ambassadeurs d’un roman.
    Et si vous n’avez pas laissé de commentaire sur amazon, ce serait très gentil de le faire, c’est important pour les futurs lecteurs (et pour moi aussi). Bien à vous. Céline

  12. On peut comparer cette histoire à un conte philosophique. On retrouve des personnages peints avec humour dans des situations souvent cocasses. Seul bémol, la fin, la chute est un peu bâclée à mes yeux.

  13. J’ai trouvé ce roman hors du commun. C’est une histoire farfelue, saugrenue, déconcertante avec des personnages divers et variés souvent caricaturaux. J’ai passé un moment divertissant en lisant ce livre et au vue des derniers mots du roman, j’ai hâte de lire la suite.

  14. Je l’ai tellement aimé dès les premières pages que j’ai lu ce livre en quelques heures. Les personnages sont attachants et les situations souvent ubuesques. Vous l’avez compris, j’ai trouvé cette histoire désopilante et ne peut que vivement vous la conseiller

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.