The Last One par Natacha Pilorge

Partager, merci !
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

The Last One par Natacha Pilorge. Découvrez le résumé et l’extrait du roman, les avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

The Last One, plongez dans la vie de deux âmes blessées, secrètes et incomprises qui vont s’apprivoiser et tenter de se réconcilier avec la vie.

Si vous aimez la littérature sentimentale quand elle offre une histoire bien élaborée et des personnages profonds et attachants, alors vous allez certainement adorer ce roman.

The Last One

The Last One, le résumé :

Lisa a tout pour être heureuse. Un job pour lequel elle se donne corps et âme, un appartement de rêve et une amie en or. Oui, mais voilà… Lentement, elle plonge dans une addiction destructrice et qui risque bien de tout lui faire perdre.

Sa chance : un cow-boy au cœur de l’Arizona. Beau et mystérieux, Zafen ne supporte pas cette citadine capricieuse qui refuse de se laisser aider. Il est abîmé et égaré dans son passé qui l’empêche de croire en l’avenir. Pourtant il est le dernier espoir de Lisa.Il est sa lumière. Elle est sa rédemption. Comment sauver l’autre quand on est soi-même détruit?

L’extrait :

Enfin devant chez moi, je tends un billet de cinquante dollars et fais cadeau de la monnaie au chauffeur, qui me sourit maintenant volontiers.

C’est dingue, le pouvoir de l’argent !

Je me précipite jusqu’à l’ascenseur. Le portier lève un sourcil curieux et inquiet de me voir si peu présentable. Je n’en fais pas plus cas que d’ordinaire et le salue poliment. Le ding résonne dans l’immense entrée et agresse mon cerveau, toujours sous emprise. Je pénètre dans la cabine et ne peux éviter mon reflet dans les miroirs recouvrant l’intégralité des murs. De face. De profil. De dos. Ils ne m’épargnent rien.

Mon chignon décoiffé, mon cou parsemé de plaques, ma robe chiffonnée, et mon visage… J’ôte mes lunettes pour me faire encore plus mal au cœur. Mon teint est gris et n’a rien à voir avec celui de porcelaine de ma coloc, qui a le même âge que moi. Ma figure porte les vestiges de mon maquillage de la veille, mais ce qui est le plus frappant, c’est le blanc de mes yeux qui a viré au rouge. Le vert de mes prunelles est sombre et imbibé.

Accès direct au livre :

Kindle

Broché

4.88 (119 votes)
(4.89)
(4.60)
(4.77)

Partager, merci !
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 commentaire

  1. Le thème abordé est très sombre, et l’auteure a su à travers ses mots montrer l’enfer d’une vie bien particulière. On y découvre l’envers du décor de la vie d’une golden girl, ses errances et ses blessures.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *