Un fiancé à durée limitée par Withney G.

Partagez ce contenu, merci!

Un fiancé à durée limitée par Withney G.. Voici le résumé et l’extrait du roman, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Un fiancé à durée limitée. Découvrez le résumé et l’extrait de l’histoire ainsi que les votes et avis. Mais auparavant, voici quelques mots concernant l’auteure.

Whitney G. est un auteur à succès souvent dans le top des listes des meilleures ventes de livres du New York Times & USA Today. Ses livres ont été publiés en douze langues. Chaque fois qu’elle ne rédige pas un roman, vous pouvez la trouver en train de jouer des chansons de Taylor Swift & Ariana Grande tout en buvant une infinité de tasses de café chaud ou en parcourant le monde à la recherche de son prochain récit.

Découvrez le roman de Whitney G., une auteure incontournable quand on appréciée la littérature sentimentale.

Une fiancée à durée limitée

Un fiancé à durée limitée, le résumé :

Je n’aurais jamais dû accepter cet arrangement…

Il y a trente jours, mon patron – M. Wolf, le Loup de Wall Street – m’a fait une offre que je ne pouvais refuser : signer un accord et prétendre être sa fiancée pendant un mois. Si j’acceptais, il mettrait fin à mon contrat de travail avec une « très généreuse » indemnité de départ.

Les règles étaient plutôt simples : pas de baisers, pas de sexe. Nous devions seulement prétendre nous aimer pour la presse. Alors même que je rêve depuis notre première rencontre de faire disparaître ce sourire en coin si sexy de son visage.

Je n’ai pas eu à y réfléchir deux fois. J’ai signé et j’ai commencé à compter les secondes me restant à tenir avant de ne plus avoir affaire à son comportement de salaud hors du commun.

Ça n’aura duré qu’une minute.

Nous nous sommes disputés durant les quatre heures de vol jusqu’à sa ville natale. Et nous avons donné une impression peu crédible à la presse venue nous accueillir. Plus tard, alors que je m’apprêtais à lui faire perdre son air condescendant en privé, il a délibérément laissé tomber sa serviette de bain devant mes yeux. Pour « me montrer qui était la personne la plus mature » dans notre couple. Ensuite, il m’a offert à nouveau son sourire arrogant caractéristique. Ensuite, il m’a demandé si je voulais consommer notre mariage.

Malheureusement, c’est seulement le premier jour.
Nous en avons encore vingt-neuf à tenir…

Un fiancé à durée limitée, l’extrait :

M. Wolf, en plus d’être l’un des hommes les plus exaspérants avec qui j’ai travaillé, était une énigme séduisante qui se nourrissait de transactions au petit déjeuner, au déjeuner et au dîner. Il était le genre d’homme à posséder un costume de grand couturier et une montre à mille dollars différents pour chaque jour de l’année.

Malheureusement, il était aussi, malgré son comportement perpétuel de salaud, le genre d’homme qui arrivait toujours à me faire de l’effet, surtout quand j’étais à une seconde de le gifler. Ces deux dernières années, j’ai passé plus de temps avec lui qu’avec n’importe qui d’autre dans ma vie. Il était la première personne que je voyais tous les matins et la dernière personne à qui je parlais chaque soir. Et, étant tous les deux accros au travail, il était également la seule personne que je voyais tous les week-ends.

Je me tenais à ses côtés pendant qu’il dirigeait impitoyablement sa société milliardaire, ses manières de faire inspirées par un trop grand nombre de visionnages du film Le Parrain.

J’ai assisté à des réunions avec ses plus proches cadres dirigeants, prenant note de leur langage corporel et observant toute personne suspectée de déloyauté. Je l’ai aussi accompagné lors de tous ses voyages d’affaires nationaux et internationaux. Afin de le tenir informé consciencieusement des rouages de sa société. Notre relation d’affaires de deux ans s’apparentait maintenant à un mariage moderne, sans le sexe.

Les seuls bénéfices que je pouvais tirer de ce travail sous sa direction étaient matériels. Soit, un accès illimité à une limousine et un bureau qui surplombait Manhattan. Ainsi qu’un accès à son compte bancaire pour mes envies de shopping. Sans oublier un salaire cinq fois plus élevé que celui des autres assistantes de direction. Encore une fois, c’était un salaire dont je ne pouvais pas vraiment profiter parce que je travaillais tout le temps.

Accès direct au livre

numérique

broché

4.84 (151 votes)
(4.89)
(4.69)
(4.81)

Partagez ce contenu, merci!

2 commentaires

  1. L’histoire est géniale et les personnages sont bien étudiés, comme Nicholas de son petit nom, qui est un patron exigeant et qui ne vit que pour sa boite et sa secrétaire hyper sexy qui est intelligente et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, n’hésitant pas à dire tout ce qu’elle pense. J’ai beaucoup aimé cette lecture courte et rapide , peut-être trop rapide, j’aurais aimé que l’histoire soit racontée sur plus de pages.

  2. L’histoire raconte l’évolution entre un patron et son assistante dans un contrat pour être fiancé. L’idée est originale et j’ai vite été prise dans l’histoire. J’aurais aimé que cela continue plus longtemps ou pouvoir espérer une suite, faut dire que les personnages sont attachants.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *