Cœurs d’assaut de Véronique Emmenegger

Partager, merci !

Cœurs d’assaut de Véronique Emmenegger. Découvrez le résumé du roman, les avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur.

Née à Paris d’une mère française et d’un père suisse, Véronique Emmenegger fait ses études secondaires en Suisse.

Âgée d’à peine 19 ans, elle gagne un concours de journalisme et devient dans la foulée journaliste free-lance.

Ses deux premiers ouvrages sont publiés entre 1987 et 1992.

Après seize années consacrées à ses quatre enfants, elle se remet à l’écriture en 2009 avec un récit consacré à la précarité et un recueil de nouvelles.

‘Coeurs d’assaut’ renoue avec son écriture épidermique de jeunesse tout en présentant une maturité nouvelle.

L’histoire:

Un enfant abandonné entame un parcours de vie mouvementé.

Abandonné à la naissance, Jean est un enfant particulier. Trimballé de famille névrosée en tribu névrotique, il accueille la vie comme elle vient même si les aventures multiples, rocambolesques et parfois terrifiantes pourraient sembler insurmontables.
Amours impossibles, trahison, folie, meurtre, Jean n’a peur de rien et reste confiant. C’est là son être profond de futur homme sans jugement.

Un roman baroque, foisonnant, plein d’humour, qui aborde le thème de l’abandon avec beaucoup d’espoir !

L’extrait:

Au huitième mois, Angela ressent les premières contractions. Les douleurs augmentent jusqu’à se frotter à l’intenable, son ventre est dur comme un comptoir en zinc et quand elle perd les eaux, plus aucun doute, elle enfourche son vélo de postier et grimpe à l’hôpital.

Il y a des jours pour chercher du boulot, d’autres pour flâner dans les rues. Et des jours pour accoucher.

Sur la selle de cuir, les eaux continuent de couler. Il fait beau, c’est la fin de l’après-midi, en ce printemps bégayant les primevères jouent du chapeau, leurs lunes pastelles percent les mystères telluriques de l’enfantement. Dilatement. Boules de feu cachées dans les arbres, les oiseaux jouent les divas portatives et leurs becs d’agate cliquettent dans le feuillage. Plus vite.

À chaque bosse son ventre souffre et lorsqu’elle passe au feu rouge, un type l’insulte en la traitant de vache à roulettes.

Accès direct au roman en

version numérique

version brochée

 

 


Partager, merci !

1 commentaire

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.