Le défi d’un milliardaire par Jennie Lucas, extrait et avis

Partagez ce contenu, merci!

Le défi d’un milliardaire par Jennie Lucas. Découvrez le résumé ainsi qu’un extrait de l’histoire incluant les votes et avis des lecteurs.

Jennie Lucas est une auteure américaine. Ses parents étaient libraires et sa mère lui a lu des histoires en français dès sa plus tendre enfance. Quand elle avait dix ans, son père lui paya secrètement un dollar pour chaque roman classique (Jane Eyre, War and Peace) qu’elle lisait.

Elle a fait son premier voyage en solo en Europe à seize ans. Puis elle a interrompu ses études et a sillonné les États-Unis. Elle a eu des emplois aussi divers et variés que caissière-essence et assistante en publicité dans les journaux. À 22 ans, elle a rencontré l’homme qui serait son mari. Pour la première fois de sa vie, elle voulait rester au même endroit et aussi longtemps qu’elle pourrait être avec lui. Après leur mariage, elle a obtenu un diplôme en anglais de la Kent State University. Jennie a commencé à écrire des livres un an plus tard.

Jennie a été finaliste du concours Golden Heart de Romance Writers of America en 2003 et a remporté le prix en 2005. Une autre finaliste, l’auteur australien Trish Morey, a lu les écrits de Jennie et lui a dit qu’elle devrait écrire pour Harlequin Presents. Cela semblait être un rêve, mais Jennie prit une profonde inspiration et alla droit au but. Un an plus tard, après sept ans d’écriture et huit manuscrits terminés, Jennie a reçu l’appel magique de Londres qui l’a transformée en auteure publiée.

Depuis lors, sa vie a été mouvementée. Jonglant avec une carrière d’écrivain, un mari sexy et deux jeunes enfants. Mais Jennie aime sa vie folle et chaotique. Chaque jour, Jennie est entraînée dans le drame, le glamour et la passion. Donc, vous l’aurez compris, c’est précisément ce qu’elle veut faire vivre à ses lectrices à travers ses romans, comme dans: Le défi d’un milliardaire, par exemple.

 

Le défi d’un milliardaire, le résumé:

Ares Kourakis s’ennuie à mourir. Riche héritier d’une dynastie d’armateurs, il est habitué au luxe, partout où il va. La station d’hiver paradisiaque de l’Idaho où il séjourne n’a rien à envier aux palaces qu’il fréquente d’ordinaire.

De Stockholm à Singapour, ce sont les mêmes dance clubs, la même musique lancinante, le même scotch capiteux. Et les mêmes femmes, surtout, toutes désireuses de le conquérir. Toutes, ou presque.

Car aujourd’hui, une serveuse digne d’une déesse lui résiste. Mieux encore, la jolie Ruby le méprise. Une audace qui ne fait qu’attiser son désir de la mettre dans son lit…

Extrait:

Poppy était une petite blonde de trente-cinq ans, belle et glamour. Riche héritière, elle n’avait nul besoin de travailler et papillonnait d’un job I ‘autre, démissionnant la moindre difficulté.

L’an dernier, au milieu des festivités mondaines de la saison des Oscars Hollywood, elle avait décidé de devenir star de cinéma. Elle avait financé elle- même son long-métrage, dont elle était la scénariste, la productrice. la réalisatrice et l’actrice unique. Monologue de trois heures en noir et blanc, c ‘était l’en croire un film « capital ».

Mais la veille. lorsque son film avait été descendu en flammes, et même hué, Poppy avait été mortifiée. Elle avait pleuré à grosses larmes au chalet, exigé qu’Ares l’emmène au Népal où elle voulait « disparaître ». Son visage s’était soudain éclairé à la perspective d’effectuer l’ascension de l’Everest et de devenir une alpiniste adulée.

Ares ayant refusé de tout laisser en plan pour elle, elle avait rompu, I ‘accusant de contrarier ses réves. Elle était si furieuse qu’elle avait consenti voyager en classe économique pour quitter Star Valley. Ares était resté. II venait d’arriver. La ville lui plaisait, et il n’avait pas encore eu l’occasion de faire du snowboard. Même si la neige commençait fondre sous le soleil de mars, il voulait se détendre un peu avant de partir pour Sydney !

Que diable serait-il allé faire au Népal ? D’autant que Poppy décréterait vite qu’elle détestait l’alpinisme et préférait devenir profileuse. comme dans une série télé !

Poppy était parfois amusante, et douée au lit. Surtout, elle n’avait pas d’exigences sentimentales, ne l’interrogeait jamais sur son enfance ni ne manifestait d’intérét pour…

Accès direct au livre

numérique

poche

4.73 (317 votes)
(4.85)
(4.57)
(4.72)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *