Effondrements par Guy Morant

Effondrements par Guy Morant. Voici le résumé du livre, les votes et avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur. Accès également direct au livre en fin d’article.

Il y a deux ans à peine, Guy Morant pensait être un auteur de jeunesse. Écrivant des livres comme Le sachet de bonbons ou le cycle de Lucie Acamas. Ça, c’était avant de découvrir l’univers du polar. Car un jour, allez savoir pourquoi, il s’est mis à lire un roman de Jussi Adler Olsen.

À sa grande surprise, il a aimé ça. Incurablement infecté par le virus, il s’est mis à avaler compulsivement les histoires les plus sanglantes et les plus lugubres. Ne s’arrêtant que pour manger ou pour dormir. Ce qui devait arriver arriva : deux ans plus tard, Effondrements était né.

Au sujet du roman:

Effondrements a pour décor les Yvelines cossues, où les policiers s’intéressent à un centre de formation survivaliste. Roman très documenté, proche du véritable travail d’un groupe de la police criminelle, il met en scène avec humour des personnages et des lieux s’inspirant de personnes et de lieux réels. Loin des clichés du polar, il place le lecteur en plein cœur d’une enquête soumise aux pressions de la hiérarchie et des médias.

Le résumé:

Deux pêcheurs autour d’un cadavre, la forêt de Rambouillet pour seul témoin. La victime n’est pas une jeune femme ordinaire, mais la fille d’un politicien sulfureux.

Son corps a été littéralement broyé. Par quoi ? Par qui ? Pourquoi ?

Voilà ce que le groupe de la crim’ mené par Alaric Autier va tenter de comprendre, en huit journées d’une enquête sous haute pression.

Entre mensonges et coups bas, on dirait que tout le monde a quelque chose à cacher. En plus, dans cette affaire, les existences et les destins menacent de s’effondrer à tout moment.

Accès direct au livre

numérique

broché

4.89 (1399 votes)
(4.67)
(4.50)
(4.83)
Partagez ce contenu, merci!

3 commentaires

  1. Lu en trois jours ce qui est un exploit pour moi, c’est dense, bien écrit et j’ai été tenu en haleine avec l’envie d’avancer dans l’histoire. J’ai aimé du début à la fin.

  2. C’est une histoire qui m’a vite plus, on plonge au beau milieu de la corruption, des non-dits, des pressions poliques et médiatiques, un cocktail explosif. Très bien raconté et ça bouge jusqu’à la fin bravo.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *