Le paradoxe du cerf-volant de Philippe Georget

Partager, merci !

Le paradoxe du cerf-volant, le résumé du roman de Philippe Georget incluant les votes et avis des lecteurs ainsi que la biographie de l’auteur.

Philippe Georget est né en 1963 quelques jours après la mort de Kennedy, mais ne cherchez pas, il a un bon alibi !

Il a 20 ans quand il découvre la solidarité en participant à la construction d’une école au Nicaragua.

De retour en France, il reprend des études qui le conduiront à une licence d’histoire puis une maîtrise de journalisme en 1988. Il travaille d’abord pour Radio France et Le Guide du Routard avant de se lancer dans la télévision régionale du côté d’Orléans. Il y travaille comme journaliste rédacteur, cameraman et présentateur.

En 2001, il embarque femme et enfants dans son camping-car et fait le tour de la Méditerranée de Marseille à Marseille en passant par l’Italie, la Grèce, la Turquie, la Syrie, la Jordanie, la Libye et la Tunisie….

À son retour, il pose ses valises dans les environs de Perpignan. Et c’est là, en pays catalan, qu’il situe la plupart des intrigues de ses romans.

leparadoxeducerfvolant

L’histoire:

Dans une salle surchauffée de la banlieue parisienne, Pierre, 27 ans, boxeur en plein naufrage, vient ce soir de perdre le combat de trop.

Critiqué, sonné, déprimé, les doutes l’assaillent et la retraite se profile, contrainte et forcée. Afin de préparer sa reconversion il accepte de jouer les « gros bras » pour Lazlo, un prêteur sur gage croate réfugié à Paris…Que l’on retrouve bientôt sauvagement torturé et assassiné.

Soupçonné et accusé du meurtre par les flics, poursuivi par des tueurs serbes, traqué par d’anciens légionnaires au service d’un mystérieux commanditaire, Pierre plonge au cœur d’une histoire embrouillée à laquelle il ne comprend rien et qui semble prendre sa source dans les terribles massacres de civils des années 90 en ex-Yougoslavie.

Baladé par Sergueï, l’ami réfugié politique et chauffeur de taxi, mis sous pression par le commissaire Lefèvre qui cherche on ne sait quoi, troublé par Julie, la fliquette, perturbé par ses propres fantômes, Pierre se sent manipulé…

Il perd pied, doute, picole et titube. Mais épaulé par le vieil Émile — l’indéfectible entraîneur — Pierre va retrouver son souffle, ses réflexes, ses jambes et son punch destructeur pour livrer sous les projecteurs son ultime combat !

Un roman percutant qui retrace le parcours d’un homme en quête de lui-même, à travers les combats de boxe.

Accès direct ici !

Ce qu’en pense la critique:

– « Scénario d’une belle maîtrise, dialogues impeccables, contacts houleux, magnifiques personnages, intensité extrême, précision bluffante, réalisme stupéfiant : de sacrés bonnes raisons d’ouvrir ce roman… »– Passion Romans

– « Alors même si vous n’aimez pas la boxe, ne vous privez surtout pas d’un des meilleurs polars français (ou d’ailleurs) de ces dernières années. »– Du goût et des livres

Accès direct au livre ici !

 


Partager, merci !

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.