Luca par Franck Thilliez, extrait et avis

Partagez ce contenu, merci!

Luca par Franck Thilliez. Voici le résumé et extrait du roman, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Franck Thilliez est né à Annecy en 1973. Il est ingénieur en nouvelles technologies et vit actuellement dans le Pas-de-Calais.

Train d’enfer pour Ange rouge est le premier roman qu’il a écrit; il a été nommé au Prix SNCF du polar français 2004. Il a ensuite écrit La Chambre des morts, Deuils de miel, en 2005, et c’est le succès qu’a remporté ce roman qui lui a permis de vivre de l’écriture.

Ce roman a également été adapté pour le cinéma en 2007 par Alfred Lot.

Voici le résumé du roman de Franck Thilliez, Le Manuscrit inachevé. Un manuscrit sans fin, une enquête sans corps, une défunte sans visage…

Voici Luca, qui nous amène à nous poser une question: ” Existe-t-il encore un jardin secret
que nous ne livrions pas aux machines ? “

Luca, le résumé:

Partout, il y a la terreur.

Celle d’une jeune femme dans une chambre d’hôtel sordide, ventre loué à prix d’or pour couple en mal d’enfant, et qui s’évapore comme elle était arrivée.

Partout, il y a la terreur.

Celle d’un corps mutilé qui gît au fond d’une fosse creusée dans la forêt.

Partout, il y a la terreur.

Celle d’un homme qui connaît le jour et l’heure de sa mort.

Et puis il y a une lettre, comme un manifeste, et qui annonce le pire.

S’engage alors, pour l’équipe du commandant Sharko, une sinistre course contre la montre.

C’était écrit : l’enfer ne fait que commencer.

Extrait:

Le rendez-vous était fixé dans un hôtel bas de gamme du Mesnil-Amelot, à deux kilomètres des pistes de l’aéroport Charles-de-Gaulle. Pour Hélène et Bertrand Lesage, un couple marié jusque-la sans histoires, les minutes à venir seraient cruciales. Leur véhicule stationnait au fond du parking, phares éteints. Dans son siège, Bertrand ne tenait plus en place.

Natacha devrait arriver d’ici un quart d’heure. Je lui enverrai le numéro de la chambre quand je serai l’intérieur.

Même si Hélène Lesage avait attendu ce jour depuis une éternité, un mot de son mari suffirait pour qu’elle abandonne. C’était trop risqué, trop aléatoire. Et comment accorder sa confiance à cette Natacha qu’ils n’avaient jamais vue ? Tout ce qu’ils savaient d’elle se résumait une compilation de messages électroniques.

On peut encore faire demi-tour.

Bertrand manipulait une épaisse enveloppe — cinq mille euros en billets de cinquante, plus de deux ans d’économies.

Non. On galère depuis trop longtemps. S’il te plait, Hélène, épargne-nous ça. On a étudié toutes les possibilités, il n’y a pas d’autre moyen, et tu le sais.

Mais on ne connait rien d’elle ! On n’a aucune garantie, aucune assurance ! Tout s’est passé si vite ! Tu te rends compte ? Et si elle disparaît ? Et si… je ne sais pas moi, et si elle boit ou se drogue pendant que…

On en a déjà discuté. On se prépare à ce moment depuis des semaines, on ne peut plus reculer. Et puis, je vais filmer. Au moins, on aura une trace.

C’est un cauchemar.

II lui caressa le visage, ça l’avait toujours apaisée dans les moments difficiles.

Accès direct au livre

numérique

broché

Ce roman a obtenu La Médaille d’Or des lecteurs

4.80 (425 votes)
(4.88)
(4.77)
(4.89)

Partagez ce contenu, merci!

5 commentaires

  1. C’est avec beaucoup de peine que je suis allé jusqu’au bout du livre, je ne suis pas arrivée à entrer dans l’histoire. Je pense que l’attitude du personne Sarko m’a tellement irritée que cela m’a empêché d’aller plus loin.

    1
  2. Quel plaisir de retrouver ce cher Sharko et sa femme Lucie. Le décor nous met dans l’ambiance, les nouveaux locaux de la police à Paris sont bien décrits. D’ailleurs tout est tellement bien défini, précis que je n’ose imaginer les heures de recherche que l’auteur à eu afin d’amener autant de précisions à son histoire. J’ai passé un excellent moment de lecture, très captivant.

    4

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *