Mes petites recettes magiques végétariennes par Béatrice VIGOT-LAGANDRÉ

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mes petites recettes magiques végétariennes par Béatrice VIGOT-LAGANDRÉ. Voici le résumé du livres, les votes et avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur.

Mes petites recettes magiques végétariennes, ce sont 100 recettes gourmandes, équilibrées et simples à préparer

Béatrice Vigot Lagandré est journaliste culinaire pour plusieurs magazines et l’auteur de plusieurs livres de recettes. Adepte de la cuisine équilibrée, saine et simple. Elle suggère des recettes originales et rapides à réaliser, appréciées par toute la famille et pour toutes les occasions.

A-t-elle un domaine de prédilection?

Certainement, ce sont les fruits et légumes. Avec ses recettes, entre les courgettes, les poivrons, les légumes oubliés, les salades, les pommes ou les poires, vous ne serez jamais à cours d’idées !

Mes petites recettes magiques végétariennes, le résumé :

Que vous soyez juste curieux, déjà un peu converti ou 100 % végétarien, profiter des bienfaits de cette cuisine riche en saveurs ne peut vous faire que du bien !

Découvrez vite dans ce livre :

  • Les bonnes raisons de vous y mettre (ou de cuisiner régulièrement comme les végétariens !).
  • Comment manger équilibré et éviter toute carence.
  • Votre semaine de transition, pas à pas, et des idées de menus suivant la saison.

En résumé, vous obtenez :

100 recettes gourmandes, équilibrées et simples à préparer : Falafels, Penne au brocoli et aux amandes grillées, Risotto aux petits pois et aux asperges, Poivrons farcis aux céréales et à la feta…
DES RECETTES GOURMANDES, ÉQUILIBRÉES ET RICHES EN PROTÉINES VÉGÉTALES !

Mes petites recettes magiques végétariennes, l’extrait :

On en est certain maintenant : l’excès de viande favorise le cholestérol et la hausse des maladies cardio-vasculaires. Outre que la viande rouge est souvent assez chère (notamment les morceaux nobles comme l’entrecôte ou le filet), leur taux de graisses saturées n’est pas des plus recommandables pour l’organisme… Et encore, on ne vous dit rien sur leurs modes de cuisson dont les effets cancérigènes ne sont malheureusement pas absents !

Petit rappel médical : le foie produit la grande majorité du cholestérol (HDL, le bon) utilisé par l’organisme dans plusieurs fonctions. Le reste provient de l’alimentation, et notamment des aliments d’origine animale riches en acides gras saturés (beurre, charcuteries, viandes grasses, fromages) et en gras trans (margarines hydrogénées, pâtisseries) qui font augmenter le taux de « mauvais » cholestérol (LDL).

Accès direct au livre :

Kindle

Broché

4.45 (1595 votes)
(4.67)
(4.33)

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *