On se reverra par Lisa Jewell, extrait et avis

Partagez ce contenu, merci!

On se reverra par Lisa Jewell. Découvrez le résumé et l’extrait de l’histoire, les avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre, sans oublier la biographie de l’auteure.

Lisa Jewell avait décidé d’écrire son premier roman à l’âge de cinquante ans.

Mais à vingt-sept ans, n’étant plus satisfaite par son travail de secrétaire, elle a commencé à écrire.

Paru en 1998, son premier livre fut un véritable succès de librairie. Depuis, Lisa Jewell a publié quatorze romans dont Comme toi et bien d’autres. Elle vit à Londres avec son mari et ses deux filles.

On se reverra, le résumé:

Les souvenirs, c’est comme les cadavres : tôt ou tard, ils refont surface.

Qui est cet homme assis sur la plage en pleine tempête, sur le lieu d’un crime commis vingt ans plus tôt ? Il n’a pas de nom, pas de manteau, et a perdu la mémoire. Alice prend l’inconnu sous son aile et décide de l’héberger, sans savoir qu’il va bouleverser sa vie à jamais.

Au même moment, dans la banlieue de Londres, Lily attend en vain le retour de l’homme qu’elle vient d’épouser et dont la police tarde à signaler la disparition. Parviendra-t-elle à retrouver celui pour qui elle a tout abandonné ?

L’extrait:

Alice Lake vit au bord de la mer, dans une petite maison de garde-côtes construite il y a plus de trois cents ans pour des gens bien plus petits qu’elle.

Les plafonds sont affaissés, ils ont gonflé par endroits, et son fils de quatorze ans doit baisser la tête pour passer la porte d’entrée. Les enfants étaient si petits quand ils ont quitté Londres, il y a six ans. Jasmine avait dix ans, Kai huit et Romaine seulement quatre mois.

Comment aurait-elle pu imaginer qu’un jour, son fils deviendrait une grande tige d’un mètre quatre-vingts et que cette maison serait trop étroite pour sa famille ?

C’est dans sa petite chambre, tout en haut de sa maison, qu’Alice travaille. Elle transforme de vieilles cartes en objets d’art et les vend sur Internet pour une petite fortune. Enfin, c’est une petite fortune pour des morceaux de cartes, mais pas grand-chose pour une mère célibataire qui peine à joindre les deux bouts. Elle en vend deux par semaine. Juste assez pour vivre.

Accès direct au livre

numérique

poche

4.83 (87 votes)
(4.66)
(4.88)
(4.79)

Partagez ce contenu, merci!

2 commentaires

  1. Ce qui fait de ce thriller un livre que j’ai beaucoup aimé, c’est entre autre la complexité de la trame sur laquelle l’action se déroule. En plus, je trouve particulièrement plaisant à lire les histoires qui nous promènent d’un personnage à l’autre, impossible de s’ennuyer. Bien sûr, le scénario est très important, et dans ce cas, tout est hyper bien ficelé. En résumé, si vous aimez les thrillers, le suspense sans violence gratuite, alors vous allez certainement aimer celui-ci.

    1
  2. Cette histoire, je la verrais bien dans un film. Les personnages pourraient être n’importe qui d’entre nous. J’attends son prochain thriller avec impatience.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *