Télé-réalité, le côté sombre de ce business

Partagez ce contenu, merci !

Télé-réalité, le côté sombre de ce business. Découvrez le résumé et l’extrait du livre, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct à l’ouvrage.

Télé-réalité, le témoignage de Michaël Bizet.

De la célébrité à la galère, l’incroyable destin de l’EX-agent N°1 des stars de la télé-réalité !

Michaël Bizet nous montre et dépeint une incroyable aventure, mais pas dans le sens que l’on pourrait supposer. Il nous raconte comment il est passé de la célébrité à la galère, lui l’ex-gérant de Jebookunestar publie un livre de révélations sur le milieu.

Il n’aime pas pratiquer la langue de bois, c’est pourquoi, il n’hésite pas dans son livre à balancer des noms, des preuves. Dans un premier temps, il reçoit des menaces et décide alors de se rétracter.

Aujourd’hui, bien décidé à faire éclater la vérité, il le publie enfin. Voici le témoignage de l’ex-agent de Nabilla, Coralie Porrovecchio, Jessica Thivenin ou encore de Mélanie Da Cruz. Il nous révèle son vécu à travers un livre choc.

Télé-réalité

Télé-réalité, le côté sombre du business :

David Forst, un producteur de séries télé américain a dit un jour : “La télévision est une invention qui vous permet de faire entrer dans votre salon des gens que vous n’aimeriez pas recevoir chez vous.” Une fois que vous aurez lu ce livre, vous comprendrez mieux cette affirmation.

Pourquoi écrire sur les coulisses du business de la télé-réalité ?

Qui va bien pouvoir être intéressé par l’histoire de ce petit garçon de province qui voulait monter à Paris et briller ?

Ce sont des questions que je me suis souvent posé quand des journalistes de la presse people m’ont proposé de raconter ma vie dans un livre. J’ai toujours refusé. Comme si tout ça avait une quelconque importance.

Finalement, fin avril 2019, je vais trouver la réponse à ces questions durant ce que les réseaux sociaux ont appelé brièvement le #berdahgate. Je vous rassure, pas de quoi vous réveiller la nuit. On parle juste d’une petite guerre d’égo entre un bloggeur essayant par tous les moyens de faire parler de lui et une manageuse de candidat(e)s de télé-réalité que beaucoup appellent dans le milieu « la mère maquerelle

C’est assez insignifiant finalement. Sauf quand vous êtes cité dans cette fameuse affaire alors que vous profitez de la douceur de vivre marocaine. Sauf quand l’avocat de la mère maquerelle prétend que vous êtes l’instigateur de ce énième scandale alors que vous êtes sagement retiré de ce business depuis novembre 2017.

Puisque certaines personnes ont décidé de faire de moi un infréquentable sans même me connaitre.

Parce que j’ai dû abandonner mon métier suite au jugement du Tribunal Populaire des réseaux sociaux m’ayant déclaré à sa grande majorité coupable. Mais aussi parce que je ne peux pas accepter d’être éternellement le bouc-émissaire de toutes les erreurs de la mère maquerelle.

J’ai choisi de me défendre en laissant de côté mes armes habituelles. Le constat pour moi au printemps 2019 est très simple ; Twitter n’est pas le bon canal de communication pour que mon honneur soit lavé et que cessent les mensonges.

La manifestation de la vérité a besoin de plus de 280 caractères sur quelques lignes. Twitter est un outil génial pour les auteurs de punch-lines et les polémistes mais c’est épouvantable pour les longues explications.

Accès direct au livre

Broché

4.89 (438 votes)
(4.88)
(4.79)

Partagez ce contenu, merci !

4 commentaires

  1. Je l’ai lu rapidement, il est écrit de manière à nous pousser à lire la suite, en même temps quand on est curieux, on a envie d’en savoir plus et ce bouquin est là pour ça.

  2. Il s’agit d’histoires que l’on peut trouver sur les réseaux sociaux mais là on va plus en profondeur, malheureusement parce que ce n’est pas très beau, mais ça on le savait. C’est agréable à lire et cela me confirme ce que je pensais.

    1
  3. Je recommande vivement ce livre, il m’a étonné par tous les faits qu’il révèle sur ce milieu, c’est facile à lire, captivant et malheureusement peu glorieux mais à savoir.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *