Une colonne de feu de Ken Follett

Partager, merci !

Une colonne de feu de Ken Follett. Découvrez le résumé du livre, les avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur.

Ken Follett est né en 1949 à Cardiff (Royaume-Uni). Il écrit essentiellement des livres mélangeant l’espionnage et l’histoire. Il a travaillé à Cardiff et à Londres en tant que journaliste. Son premier roman à succès est : L’Arme à l’oeil et date de 1978. Il obtiendra en 1979, avec son livre, le prix Edgar-Allan-Poe du meilleur roman.

Ce qui caractérise ses livres et le succès qu’ils rencontrent, c’est la richesse des informations documentées et historiques qu’il offre à ses lecteurs, ce qui ne l’empêche pas également de prendre quelques libertés avec l’Histoire, car son but n’est pas de faire le travail d’un historien, mais plutôt d’offrir des romans s’en inspirant.

L’histoire:

Noël 1558, le jeune Ned Willard rentre à Kingsbridge : le monde qu’il connaissait va changer à tout jamais… Les pierres patinées de la cathédrale dominent une ville déchirée par la haine religieuse et Ned se retrouve dans le camp adverse de celle qu’il voulait épouser, Margery Fitzgerald.

L’accession d’Élisabeth Ire au trône met le feu à toute l’Europe. Les complots pour destituer la jeune souveraine se multiplient, notamment en France où la séduisante Marie Stuart – considérée comme l’héritière légitime du royaume anglais et issue de la redoutable famille française de Guise – attend son heure. Pour déjouer ces machinations, Élisabeth constitue les premiers services secrets du pays et Ned devient l’un des espions de la reine. À Paris, il fait la connaissance de la libraire protestante Sylvie Palot dont le courage ne le laisse pas indifférent…

Dans ce demi-siècle agité par le fanatisme qui répand la violence depuis Séville jusqu’à Genève, les pires ennemis ne sont cependant pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n’importe quel prix.

Accès direct au livre

numérique

broché


Partager, merci !

1 commentaire

  1. La trilogie de Ken Follett m’a beaucoup plu. C’est un roman historique très bien documenté et bien écrit, comme toujours. On est en 1558. Elisabeth devient reine d’Angleterre et cherche à imposer le protestantisme. L’histoire a lieu sur fond de conflits entre protestants et catholiques. On y trouve diverses intrigues et des personnages intéressants. L’ambiance est excellente et on a l’impression d’y être. Une excellente lecture.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.