Azel Bury, bibliographie et biographie

Partager, merci !

Page auteure d’Azel Bury, retrouvez sa biographie ainsi que sa bibliographie. Pour chacun de ses livres accédez au résumé et avis des lecteurs.

Auteure indépendante née en 1965 à Marseille, Azel Bury vit toujours dans le sud de la France.

La Femme qui tua Stephen King est son premier roman qui est un pur délire en même temps qu’une belle réflexion sur les auteurs et le succès, l’égo. On dit que c’est autobiographique, mais laissons le mystère planer !

Depuis ce premier roman, elle en a écrit beaucoup d’autres, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs qui sont toujours plus nombreux.

Quelques mots de l’auteur:

Auteure indépendante, indépendante… Bon… ce n’est qu’un mot mais il n’est pas vain. Finalement je me sens assez bien dans l’autoédition. Ni dieu, ni maître, ni éditeur.

Alors ouais j’écris des histoires. J’essaie. J’y arrive ou pas, selon les lecteurs. Je ne suis pas une littéraire, seulement une storyteller. Je n’ai pas l’ambition de faire des grandes phrases pompeuses, je ne fais pas un concours chez Maître Capello. J’ai juste envie de vous emmener loin, derrière les portes, derrière les horizons, derrière la peau des gens. Là où l’on plonge dans l’âme des vivants, comme dans celles des morts.

Un peu d’amour, beaucoup de morts, comme dans la vie. Mais pas que…

J’aime mes personnages, chacun d’eux est un ami inventé : les amis imaginaires que je n’ai pas eu dans l’enfance, je me les crée maintenant. Dans ma grotte, ça me fait des potes, et j’espère que vous aimerez Irma, que vous aimerez Amy, Angus, Adriel, et tous les autres, les méchants comme les gentils.

Il y a un peu de moi dans chacun d’eux, et je voyage avec eux, pour eux, et grâce à eux. Moi qui ne bouge jamais vraiment de ma petite ville de campagne, c’est le monde que je tiens dans mes mains.

Sa bibliographie:

Sur les berges du Devil’s Lake, Alberta, Canada, Camille trouve par hasard le corps d’une adolescente, juste avant les grands froids et l’arrivée de la neige. Le choc est immense.
Pourquoi Claire Caine est-elle morte ? Et qui l’a sauvagement assassinée ?

Le Lac

 

Voici 19 nouvelles courtes, certaines déjà publiées ici ou là sur Internet, primées ou inédites, qui vous mèneront de portes en portes, de fenêtre en culs-de-sac, dans tous les recoins de cette maison de poupées. La suite sur:

La Maison de Poupées

 

orishasong

Humberto de Campos. Brésil. Ici, il n’y a rien que la poussière et la misère.Rosa, grande Prêtresse Candomblé, rêve de noms, de personnes qui meurent toutes de manière un peu étrange quelques jours plus tard. Des morts stupides, dignes des Darwin’s Awards, pense le Commissaire Felix.Mais à Humberto de Campos, on croit que Rosa est responsable. Les menaces fusent… la suite du résumé, l’avis des lecteurs et le lien direct pour vous procurer:

Orisha Song

 

La vie se déroule comme une autoroute à deux voies : je suis sur celle de droite et je n’ai aucune envie d’embrayer.
Je les vois toutes, les copines, foncer droit dans le mur de la destinée… la suite du résumé, l’avis des lecteurs et le lien direct pour vous procurer:

De l’Amour comme s’il en pleuvait

 

delamour

Découvrez une romance pleine d’émotions. L’histoire d’Amy et d’Angus, qui, chacun de leur côté, ont connu bien trop tôt une rupture brutale. Leurs routes vont se croiser, sous le regard bienveillant de deux étranges observateurs…la suite du résumé, l’avis des lecteurs et le lien direct pour vous procurer:

De l’amour et des Anges

 

labaiedesmorts

Cruden Bay, 1012 : Olderik meurt, trahi par les siens.Mille ans plus tard, Irma et Adriel, journalistes dans une émission TV sur les phénomènes paranormaux, débarquent dans la petite ville du nord de l’Ecosse pour élucider les phénomènes étranges: un petit garçon est hanté par le fantôme d’une petite fille, Betty, et par l’esprit d’un Viking… la suite du résumé, l’avis des lecteurs et le lien direct pour vous procurer:

La Baie des Morts

 

lafemmequituastefenking

Ce livre raconte d’histoire d’Irma, qui veut prendre la place du calife… En manque d’inspiration, elle pense que Stephen King est la cause de tous ses malheurs. Oserez-vous la suivre jusqu’à Bangor ? Attention, n’allez pas mourir… de rire… la suite du résumé, l’avis des lecteurs et le lien direct pour vous procurer:

La femme qui tua Stefen King.


Partager, merci !