Juste Puni par Anaïs W.

Juste Puni par Anaïs W.. Voici le résumé de l’histoire, les avis des lecteurs ainsi que quelques mots concernant l’auteure. Accès direct au livre en fin d’article.

Née en mars 1988 à Laval (53), Anaïs W. est une auteure française. Sa passion pour l’écriture naît à l’âge de douze ans et éclôt lors de son adolescence particulièrement difficile où l’écriture devient une véritable soupape.

En 2015, Anaïs W. publie son premier roman, “Au-delà des tours” sombre et percutant, puis quelques mois plus tard, un roman court intitulé “Débolis Héyavé” (2016). Son troisième roman, “L’espoir au corps” (2017) marque un véritable tournant et aborde des sujets forts et d’actualité, cette fois, dans le monde des adultes.

Pages après pages, Anaïs W. apprend ainsi à ses lecteurs que pour chaque combat, il y aura une victoire, quelques soient les difficultés rencontrées. L’univers d’Anaïs W. est un voyage poignant dans les relations humaines dont on ne ressort pas indemne.

En écrivant cette histoire qui pourrait être “vraie”, Anaïs W. souhaite sensibiliser à travers un bon moment de lecture.

JUSTE PUNI est en quelque sorte un livre témoignage sur la maltraitance des enfants et aborde les difficultés des victimes à se confier et celles de l’entourage à intervenir.

Si vous aimez les livres qui vous font ressentir mille émotions, vous tiennent en haleine jusqu’au bout et vous apporte un ultime souffle d’espoir, vous allez adorer ce roman !

Juste puni, le résumé:

À 17 ans, Mathieu en est convaincu, il n’a pas le droit au bonheur, jusqu’au jour où il fait la rencontre d’Amory et cède à cette amitié inattendue.

Mathieu va alors se retrouver déchiré entre son père qui le ramène sans cesse à sa place de chien, et Amory et sa famille qui s’efforcent de lui faire ouvrir les yeux sur l’absurdité de cette situation.

Au milieu de la tourmente, quelle vérité Mathieu choisira-t-il ?

L’extrait:

« Aujourd’hui, je suis résigné à ce que ma vie soit un enfer. Chaque jour, j’encaisse ainsi les coups, les insultes et cache mes marques aux yeux des autres. Après tout, je ne suis pas battu, mais juste puni pour avoir détruit l’existence de mon père. »

Accès direct au livre

 

4.82 (464 votes)
(4.50)
(4.75)
(4.25)
Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *