Le Gène Atlantis par A.G. Riddle

Partagez ce contenu, merci!

Le Gène Atlantis par A.G. Riddle. Voici le résumé et l’extrait de l’histoire, les avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteur.

Le Gène Atlantis traite du plus grand mystère de tous les temps : les origines de l’homme…

Pendant dix ans, A.G. Riddle s’est spécialisé dans la création d’entreprises sur le Web, avant de changer radicalement de voie pour se consacrer à sa véritable passion : l’écriture. Ses romans sont traduits dans une vingtaine de langues. Il vit à Raleigh, en Caroline du Nord, avec son épouse.

Écoulé à plus de trois millions d’exemplaires, Le Gène Atlantis est actuellement en phase de développement pour une adaptation au grand écran.

Publié en 2013, Le Gène Atlantis est devenu un phénomène mondial, en tête des classements des meilleures ventes de livres aux États-Unis et dans le monde entier.

Mêlant science, histoire et suspense, ce thriller trépidant ravira les amateurs de Michael Crichton, Dan Brown ou James Rollins.

Traduit dans une vingtaine de langues et vendu à plus de trois millions d’exemplaires, Le Gène Atlantis est également un bestseller en Allemagne, en Italie, en Russie, à Taiwan ou encore au Japon.

Ce qu’ils en pensent :

« La rencontre de Dan Brown et de Michael Crichton. » – The Guardian (sur Pandemic)
« Bien construit, doté d’une mécanique digne d’une montre suisse, un roman plein d’action, une intrigue captivante, et bien sûr des engrenages à n’en plus finir. » – Diana Gabaldon, auteure de la série Outlander sur Departure
« Riddle reste au plus près de ses personnages en plus de faire la part belle aux merveilles de la technologie. » – Publishers Weekly sur Departure

Le gène Atlantis, le résumé :

En Antarctique, des chercheurs ont mis au jour, enfouie dans la glace, une mystérieuse structure vieille de plusieurs milliers d’années. À l’intérieur, l’équipe fait une découverte qui va radicalement changer l’histoire de l’homme – mais qui pourrait également déclencher son extinction…

Scientifique émérite, Kate Warner est venue s’installer à Jakarta, en Indonésie, pour fuir son passé. Si se lancer à corps perdu dans ses recherches ne lui a pas permis de surmonter le traumatisme qu’elle a vécu. Son acharnement l’a en revanche menée à une avancée fondamentale : un traitement pour l’autisme. Or l’aboutissement de ses travaux va s’avérer infiniment plus dangereux que ce qu’elle pouvait imaginer…

Le jour où deux enfants sont enlevés dans sa clinique, Kate est entraînée malgré elle dans un complot mondial aux conséquences imprévisibles.

Convaincus que ces progrès permettront d’accéder à l’étape suivante de l’évolution de l’homme. Quitte à éradiquer la quasi-totalité de la race humaine. Les membres d’une société secrète sont prêts à tout pour voler les secrets de Kate.

La course pour s’emparer du gène Atlantis est lancée.

Extrait :

Steve s’élança vers l’escalier menant au pont inférieur. Et Karl l’entendit réveiller Naomi dans l’une des deux petites cabines du bord.

L’entreprise parrainant les travaux de Karl avait absolument tenu à ce qu’elle soit du voyage. Lors de la réunion pendant laquelle cette demande avait été formulée, Karl s’était contenté de donner son accord d’un hochement de tête. En espérant que cette passagère de dernière minute ne leur compliquerait pas la tâche. Et il avait été exaucé.

Cinq semaines plus tôt, quand ils avaient pris la mer depuis Le Cap, en Afrique du Sud, Naomi avait embarqué avec deux tenues de rechange. Ainsi que trois romans à l’eau de rose et assez de vodka pour annihiler l’armée russe tout entière. Depuis lors, ils ne l’avaient quasiment plus revue. Pas de chance pour elle, ce boulot. Elle doit tellement se barber ici, se disait Karl.

En revanche, pour lui, ce voyage était une occasion unique. La chance d’une vie.

Karl reprit son examen attentif de l’énorme morceau de glace qui s’était détaché de la banquise antarctique un mois plus tôt. Les neuf dixièmes de l’iceberg étaient sous l’eau, mais la partie émergée n’en couvrait pas moins une superficie de plus de cent vingt kilomètres carrés. Soit une fois et demie la taille de Manhattan.

Accès direct au livre

numérique

broché

4.79 (100 votes)
(4.81)
(4.69)
(4.89)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *