Ne sautez pas ! Frédéric Ernotte, extrait et avis

Partager, merci !

Ne sautez pas ! le résumé du roman de Frédéric Ernotte avec les votes, avis et commentaires des lecteurs ainsi que la biographie de l’auteur.

Frédéric Ernotte est né à Namur (Belgique). Il est journaliste et grand amateur de romans policiers. Il a écrit son premier roman, C’est dans la boîte, pour relever un défi lancé par un de ses profs. Une réussite puisque ce dernier a reçu le prix du Balai de la découverte en 2014.

Voici le résumé de Ne sautez pas ! paru fin août 2016.

nesautezpas

L’histoire:

Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ?

Assis sur le toit d’un des plus hauts gratte-ciel de Bruxelles, Mathias est songeur.
Les jambes du laveur de vitres balancent dans le vide à plus de cent mètres du sol.
Alors qu’il réfléchit au travail d’intérêt général que la justice lui a imposé (vendre en porte à porte des gadgets pour une association humanitaire), un homme paniqué surgit derrière lui.

Mathias ne le sait pas encore, mais la minute qui va suivre va radicalement changer sa vie.

Un engrenage impitoyable vient de s’enclencher…

Accès direct au livre ici !

Ce qu’en a pensé un lecteur:

un roman de cette rentrée à ne pas louper
Si j’avais dû donner un genre à ce roman, je n’aurais pas mieux fait que l’éditeur lui-même : roman pas policier mais presque. Evidemment, on s’attend à rencontrer un malfrat et trouver un flic à ses trousses…
C’est en fait un roman aux antipodes de mes lectures habituelles et que j’ai beaucoup aimé.
Un personnage simple, un monsieur tout le monde sensible et loufoque.

Mathias est laveur de carreaux et satisfait de sa condition et de son métier. Il est heureux avec Elisa, sa compagne infirmière, dont le frère travaille pour Médecins sans frontières. Ce beau frère qu’il admire et ce frère qu’Elisa voit comme un héros mettant sa vie au service des autres.

Mathias aime les gens et la misère dans le monde le touche. Alors quand, suite à un excès de vitesse il lui est assigné une peine d’intérêt général, il choisit de travailler pour une ONG et de faire du porte à porte pour vendre des figurines en plastique pour des projets dans le tiers monde.

Un jour, alors qu’il se prépare pour son travail en haut d’une tour de bureaux, un des responsables de la société locataire accourt, pensant que Mathias va se jeter du haut de l’immeuble et lui propose de l’argent pour qu’il renonce à se suicider. Mathias a alors une idée saugrenue pour aider les déshérités.

Je ne vous en dis pas plus si ce n’est que j’ai ri, souri, me suis attendrie sur ce héros pas ordinaire.

Maladroit parfois mais si sensible, Mathias est finalement tellement attachant…
Un style léger comme un courant d’air en haut d’un gratte-ciel. Une histoire vraiment originale qui m’a vraiment emballée.

Au-delà de cette histoire, l’auteur aborde la question des dons aux Associations ou Organismes Humanitaires. A l’égoïsme des plus riches et la générosité de ceux qui n’ont pas grand-chose.

Est-ce mal de ne pas faire le bien ?

Une pépite de la rentrée pour reprendre le travail de bonne humeur.

Et une mention spéciale pour les clowns que j’affectionne.

Accès direct au livre ici !

Et vous qu’en pensez-vous ?
N’hésitez pas à laisser votre avis ci-dessous.


Partager, merci !

1 commentaire

  1. J’ai bien aimé le personnage principal qui est bien souvent maladroit et torturé entre sa volonté de bien faire et les conséquences que cela pourrait avoir. Beaucoup de sensibilité et d’humour, je conseille.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.