Tout ce que je (ne) veux (pas)

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout ce que je (ne) veux (pas) par Maddie D.. Voici le résumé et l’extrait, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Tout ce que je (ne) veux (pas), une comédie romantique en un seul tome.

Auteur, lectrice compulsive , maman et dévoreuse de guimauve, Maddie D. jongle avec ses nombreuses casquettes. Elle est l’auteur de romans allant de la comédie romantique à la romance contemporaine.

Un peu insomniaque, un tantinet excentrique, et très généreuse, Maddie D. vit au bord de l’océan avec son mari et leurs trois enfants.

Tout ce que je (ne) veux (pas)

Tout ce que je (ne) veux (pas), le résumé :

Pour les enfants de son dispensaire, Eryn Smith est prête à tout : sacrifier une carrière hospitalière lucrative, renoncer à sa vie privée et même, lorsque son père lui fait faux bond, endosser un costume de Mère Noël. Il faut dire que pour ces enfants, ce Noël doit être parfait, d’autant que l’avenir du dispensaire est compromis.

Pour Max Savage, la seule loi qui compte, c’est celle du plus fort. C’est ce qui lui a permis de survivre aux séjours dans les familles d’accueil où il avait été placé par les services sociaux, et ce qui lui a permis de terrasser la concurrence. Aujourd’hui il veut prouver à tous qu’il est devenu quelqu’un, quelqu’un avec qui compter. Et c’est pile ce qu’il va faire quand une méga opportunité s’offre à lui dans la ville qui l’a vu grandir.

Mais un obstacle inattendu vient se dresser sur la route de Max, un obstacle aussi ravissant qu’exaspérant.

La rencontre d’Eryn et de Max, écartelés entre leur attirance mutuelle et leur raison d’être, va faire des étincelles. Pourraient-elles illuminer le soir de Noël ?

Tout ce que je (ne) veux (pas), l’extrait :

Quoi qu’il en soit, j’étais bien mieux sans lui. Nos intérêts avaient été trop diamétralement opposés pour que nous puissions nous entendre. Il voulait d’une femme qui se consacre à lui et à sa carrière, une maîtresse de maison prête à organiser des soirées pour lui et ses contacts, qui ferait tapisserie la moitié du temps et qu’il pourrait montrer à tous lors de galas de charité – une sorte de faire valoir, une preuve de sa réussite. Je n’étais pas ce qu’il cherchait.

Dès le début, je lui avais signifié mon indépendance et l’importance de mon métier, mais en y repensant, il avait certainement dû croire que je les abandonnerais s’il me le demandait. Mais ce que je faisais était toute ma vie : je voulais aider les gens, j’aimais ça et jamais je ne me serais détournée de ma carrière, j’avais travaillé trop durement pour ça.

Un jour, je tomberais sur un mec qui comprendrait ça, Pete n’avait pas été le bon. Sauf que si j’étais honnête, absolument toutes mes relations amoureuses s’étaient soldées par un échec et même si j’étais d’un naturel optimiste, force était de constater que l’amour et moi, on n’était pas vraiment potes.

Accès direct au livre

4.84 (594 votes)
(4.88)
(4.66)
(4.79)

Partager, merci !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *