Winter: Un amour dangereux par Amelia Gates et Cassie Love

Partager, merci !
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Winter: Un amour dangereux par Amelia Gates et Cassie Love. Voici le résumé et l’extrait de l’histoire ainsi que l’accès direct au livre.

Winter: Un amour dangereux, Un passé terrible. Un sombre secret.

Voici le résumé de l’histoire :

Douze ans. Douze années incroyablement longues se sont écoulées depuis cette
nuit désastreuse. Et pourtant, ses yeux bleus glacés me hantent toujours.
Je l’ai repoussée et j’ai brisé sa volonté.
Je l’ai éloignée pour qu’elle puisse vivre une vie meilleure.
Une vie sans crime.
Une vie sans moi.
Tout ça, pour la retrouver de cette manière – sa main dans mon coffre-fort.

Qu’est-ce qui a bien pu lui arriver depuis cette nuit-là ?

Si vous aimez la littérature sentimentale et les histoires bien construites, alors découvrez vite l’extrait ci-dessous, car cette histoire ne laisse pas ses lectrices indifférentes.

Winter: Un amour dangereux

Winter: Un amour dangereux, l’extrait :

Cette partie de Thixton Creek est ridiculement calme après vingt-trois heures. Seulement des hôtels particuliers et des terrains de golf, qui s’étendent des deux côtés d’Harbor road. J’ai passé deux semaines à mener l’enquête, je sais comment passer inaperçue.

Ce soir, j’ai opté pour un pantalon de yoga, des baskets et un tee-shirt à manches longues noir. Je ressemble à n’importe quelle autre femme aisée du quartier, partie faire son jogging du soir.

Il n’y a pas assez de lampadaires pour attirer l’attention sur mon sac à dos, juste assez pour éclairer le trottoir en I ‘absence de pleine lune. Je regarde autour et remercie les étoiles là-haut pour m’avoir trouvé un boulot dans un quartier qui n’est pas truffé de voitures de patrouille.

La demière fois que je suis allée dans un de ces quartiers de New York, j’ai passé la moitié de la nuit cachée dans les buissons du côté nord du club country Seawane. Les gens là-bas appellent la police pour un rien, allant d’un enfant en sweat à capuche dehors après vingt-deux heures à un golden retriever qui saute d’un jardin familial. Il m’a fallu une éternité pour en sortir après avoir fini le boulot, parce que le chien du voisin a pété un plomb quand il m’a repéré. Je ne suis pas douée avec les chiens et ils le sentent.

Sales petits cons.

Dix ans ont passé depuis que j’ai commencé à faire ce job. Je l’ai maîtrisé mais j’ai toujours ce nœud dans l’estomac avant chaque cambriolage. Je mets mon sac à dos sur le toit de ma voiture et fouille dans la poche avant. Il doit bien me rester des noix dedans.

Je devrais nourrir la bête avant d’entrer que je saute toujours le déjeuner les jours de travail. Je trouve au fond de la poche un petit sac en papier, rempli de cacahuètes grillées.

Te voilà…

Accès direct au livre

4.82 (279 votes)
(4.83)
(4.58)
(4.76)

Partager, merci !
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *