Briser son Coeur par Emma Quinn, extrait et avis

Partagez ce contenu, merci!

Briser son Coeur par Emma Quinn. Voici le résumé et l’extrait du roman, les votes et avis des lecteurs ainsi que l’accès direct au livre.

Briser son Coeur, découvrez le résumé ainsi que l’extrait de l’histoire, sans oublier les votes et avis des lecteurs.

Si vous suivez l’actualité littéraire des livres francophones, alors vous ne pouvez pas manquer cette nouvelle romance d’Emma Quinn.

Briser son Coeur

Briser son Coeur, le résumé :

Brad :

50 dollars.
Je possédais tout l’argent du monde, mais j’avais été assez stupide pour faire ce pari à la c…
50 dollars pour la séduire. 50 dollars pour la mettre dans mon lit. Pour la rendre amoureuse de moi.
J’aurais pu avoir n’importe quelle fille sur le campus, mais j’avais dû choisir la seule qui me détestait.
Et c’était précisément le problème. Car mes sentiments pour elle ne sont plus artificiels.

Il faut que je trouve un moyen pour qu’elle me fasse de nouveau confiance.
Qu’elle soit à moi de nouveau.

Même si cela inclut de ravaler ma fierté et de trahir ma propre famille par la même occasion.

Emilia :

Je l’ai giflé.
Nous dansions, il m’a embrassée et j’ai réagi trop violemment. J’ai perdu tout contrôle. Je l’ai giflé.
Non pas que je le regrette. Bien au contraire.
Il est le fils de l’homme qui a tué mon père.

J’étais censée gagner sa confiance. Apprendre à le connaître. Me rapprocher de lui. Le détruire.

Mais au lieu de ça, je me suis contentée de le gifler et à présent, il a plus que jamais envie de moi.
Je suppose qu’il est encore plus bête que je ne le croyais.
C’est l’occasion parfaite pour enfin obtenir ma vengeance.

Si seulement je cessais d’être si irrésistiblement attirée par lui…

Briser son Coeur, l’extrait :

Je suppose que cela fait partie de la vie, n’est-ce pas ? D’être si accaparé par le quotidien que se rappeler d’avoir une vue d’ensemble n’est pas la chose la plus facile à faire. Et donc, tant que cela m’était possible, je voulais prendre un moment juste pour respirer.

J’espérais qu’il y aurait quelque chose que je pourrais ramener avec moi, dont je pourrais me rappeler et que je pourrais respirer chaque jour. Posant mes mains sur mes hanches, j’inspirai profondément tout en souriant pour moi-même, appréciant ce court instant de paix, avant que tout ne s’anime démesurément une fois de plus.

Après tout, je n’étais pas à Mexico sans raison. Même si c’était très agréable, je ne pouvais pas me contenter de flâner à admirer le ciel. J’avais du travail à faire et il fallait que je m’y mette.

Accès direct au livre

4.86 (124 votes)
(4.84)
(4.74)
(4.83)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *