Unité d’élite par Loraline Bradern

Partagez ce contenu, merci!

Unité d’élite par Loraline Bradern. Voici les tomes disponibles de la série, le résumé, extrait, avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteure.

Originaire du Sud de la France, Loraline Bradern vit avec son mari et ses trois enfants. Enfant unique et solitaire, son imagination un peu trop fertile et envahissante l’a incitée à élaborer des scénarios. Loraline est une grande rêveuse dès son plus jeune âge. Friande de lecture depuis toujours. Sa tendance à s’évader dans les livres s’est encore accentuée, une fois arrivée à l’âge adulte.

Incurable romantique,elle a toujours été une lectrice assidue de romances historiques et de romances militaires ou policières. C’est donc naturellement qu’elle a commencé à écrire dans ses catégories de prédilection.  Ecrire des romances lui a permis de s’évader et d’évacuer certaines émotions. C’est ainsi qu’en quelques mois sont nés les différents tomes d’Unité d’Élite (romance militaire).

Que lire ? et pourquoi pas découvrir une romance militaire, découvrez ci-dessous son résumé ainsi qu’un extrait.

Unité d’élite, le résumé:

Ils se sont rencontrés dans le noir.
Captifs d’un groupe terroriste, ils ont partagé la même cellule et, par sécurité, utilisé des faux noms.
Elle était Jessi. Lui, Woody.

Au milieu de l’enfer, sans jamais se voir, ils se sont chamaillés, désirés. Et il l’a sauvée au péril de sa vie.

Presque trois ans plus tard, Alyssandra travaille au sein des forces spéciales de la Navy, le Black Squadron.
Elle croit son Woody mort.
Leur histoire, fantasmée.
Leur passé, enterré.

Jusqu’à ce qu’une mission ébranle toutes ses certitudes…

L’extrait:

Cela faisait plusieurs jours maintenant qu’elle était enfermée dans ce trou à rats. Alyssandra ruminait les événements qui avaient conduit à sa capture. Quelle idiote elle avait été ! Elle n’aurait jamais dû céder au caprice de cette pimbêche de Kelsey Ewing.

Elle l’avait pourtant prévenue que la région n’était pas sécurisée, prenant le temps de lui expliquer que les islamistes étaient nombreux dans les zones rurales et qu’il était dangereux de s’aventurer hors de Mogadiscio. Trois semaines auparavant, les Navy Sealsg avaient tenté de capturer un chef shebab lors d’une opération amphibie sur la côte somalienne. Le commando avait débarqué sur une plage de Barawe, une ville portuaire contrôlée par les insurgés islamistes et située à 180 km au sud de Mogadiscio.

Les Seals avaient réussi à s’approcher furtivement de la villa visée, mais ils avaient été repérés alors qu’ils pénétraient dans l’enceinte du bâtiment. S’en était alors suivie une intense fusillade ponctuée de violentes explosions de grenades.

Pour éviter des pertes civiles, les Seals avaient interrompu la mission sans avoir pu s’assurer que leur cible avait été éliminée. Heureusement, le commando américain avait pu décrocher au complet et aucune perte n’avait été à déplorer. Depuis ce que les shebabs considéraient comme une victoire, ils se faisaient de plus en plus audacieux.

Unité d’élite, tomes:

12

5.00 (37 votes)
(5.00)
(5.00)
(5.00)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *