First par Albane Mondétour, extrait et avis

Partagez ce contenu, merci!

First par Albane Mondétour. Voici le résumé et l’extrait de l’histoire, les avis des lecteurs ainsi que quelques mots sur l’auteure.

Pour commencer découvrons qui est Albane Mondétour à travers ses quelques mots:

Quand j’étais petite, je piquais les romans policiers de mon père pour les lire en cachette. C’est ainsi que j’ai découvert l’univers de Micheal Connelly, d’Harlan Coben, la trilogie Millenium de Stieg Larsson, sans oublier des auteurs français tels qu’Amélie Nothomb, Michel Bussi et Pierre Lemaitre plus récemment.

C’est tout naturellement que j’en suis venue à écrire à mon tour, à imaginer des histoires complexes et originales, à développer des intrigues machiavéliques et tortueuses, sans jamais oublier une touche de romantisme pour alléger le tout.

Mon souhait est de vous faire sortir de votre zone de confort pour traquer la vérité derrière les apparences, pour vous tenir en haleine et vous donner cette sensation d’être plus qu’un lecteur jusqu’à la dernière page !

Du suspense, de l’angoisse, des personnages complexes ancrés dans une réalité souvent trompeuse ou noire.

First n’échappe pas à la règle, découvrez maintenant son résumé et un extrait ainsi que les avis des lecteurs.

First, le résumé:

Depuis six ans, un violeur et tueur en série terrorise la région toulousaine.
On le surnomme le Fantôme.

Personne ne sait à quoi il ressemble, pas même les victimes qui lui ont survécu.
Car il y a des survivantes. Le Fantôme en a relâché cinq.

Pourquoi ? Pourquoi laisser partir certaines d’entre elles, et tuer les autres ?

Céleste Laroque fait la rencontre de l’une de ces victimes, Lucie, et entame une relation avec son frère aîné. Alors que Lucie se remet petit à petit du drame qu’elle a vécu, un événement inattendu va se produire. Un événement qui va faire tomber les masques.

Et si Céleste n’était pas ce qu’elle prétendait être ?

L’extrait:

Elle fit le tour des massifs de fleurs qui bordaient l’allée centrale du jardin.

Personne en vue.

La jeune femme se dressa sur la pointe des pieds, et l’aperçut, à genoux dans les feuilles mortes, les mains plongées dans la terre retournée. Elle fit quelques pas dans sa direction et enjamba la boîte à outils.

Sa sandale heurta une truelle en acier qui tomba lourdement sur le sol. William eut un léger sursaut mais ne se retourna pas. Céleste s’accroupit puis enroula ses bras autour de son cou. Il sourit en
inclinant légèrement la tête pour l’embrasser.

– Tu en as encore pour longtemps ? La nuit tombe.
– Non.

Elle caressa doucement les boucles brunes, humides de sueur, tombant sur le front de William, et colla sa poitrine contre son dos.

Faisant mine de l’ignorer, il renversa le contenu d’un pot de fleur en terre cuite dans le trou qu’il venait de creuser. Avec des gestes précautionneux, il recouvrit délicatement les racines de l’heliopsis.
Céleste accentua la pression de son étreinte. William se mit à rire. Il ne pouvait pratiquement plus bouger à présent.

– Qu’as-tu en tête, ma belle ?

Ce fut au tour de Céleste de sourire. Elle posa son menton sur son épaule et murmura quelques mots à son oreille.

– Je te rejoins dans une minute. répondit-il simplement.

Elle se redressa péniblement, les articulations engourdies par l’inconfort de sa posture, puis secoua les jambes pour chasser le fourmillement qui les envahissait avant de s’éloigner, retournant à l’intérieur de la maison.

Accès direct au livre

numérique

broché

4.77 (134 votes)
(4.83)
(4.66)
(4.76)

Partagez ce contenu, merci!

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *