L’organisation Wong de Guy Adrian

Partager, merci !

L’organisation Wong de Guy Adrian. Voici le résumé du roman, les avis des lecteurs, quelques mots sur l’auteur et l’accès direct au livre.

Tout d’abord destiné à exercer le métier de professeur des collèges, mais devenu enseignant-chercheur ; formé en chimie organique, en biologie et en pharmacologie, Guy Adrian a poursuivi une carrière dans l’industrie pharmaceutique en tant que directeur de recherche, puis consultant en parcourant notre vaste monde.

Après une retraite précoce, il s’est lancé dans la peinture figurative puis dans l’écriture de techno-thrillers. Résidant à Lyon, il essaye d’appliquer le précepte d’un célèbre lyonnais d’adoption : « Fais ce que voudras ! ».

Le thriller, L’organisation Wong, nous entraîne à la rencontre des technologies du futur dans un monde de plus en plus chaotique

L’histoire:

En 2020, le monde est plus que jamais confronté à ses propres turpitudes. La course à la consommation a engendré un accroissement des activités de production, devenant de moins en moins soutenable pour la planète.

Malgré tous les progrès technologiques, la lutte contre la pollution et le réchauffement climatique s’enlise.

Journaliste scientifique, P.J. Morel est envoyé aux États-Unis pour rédiger un article sur les nouvelles nanotechnologies et le potentiel qu’elles représentent pour la sauvegarde de la planète.

Mais là-bas aussi, peu semblent préoccupés par ces enjeux pourtant cruciaux. Sauf peut-être l’organisation Wong, qui recrute à tout va parmi les anciens leaders de Big G, et amasse des fonds colossaux. Mais d’où sort exactement cette organisation, comment expliquer leur essor, aussi phénoménal que soudain, et surtout en quoi consistent leurs méthodes d’intervention, prônées comme révolutionnaires ? P.J. est bien décidé à en savoir plus.

L’extrait:

Pierre-Jean Morel, tout le monde l’appelait P.J., était en mission, en tant que journaliste scientifique et auteur. Le patron de son journal, Votre Science, l’avait envoyé en Californie, divine Mecque de toutes les nouvelles technologies. Il devait y enquêter et trouver des sujets d’actualité concernant les « nanos » incluant : nanoparticules, nanotechnologies, nanomédecine… bref, tout sur le nano, façon de parler de ce qui a une taille d’un milliardième de mètre.

En ce début du printemps 2020, P.J. venait de fêter ses soixante-trois ans, âge critique concernant sa retraite française qu’il pouvait prendre dès lors, mais qui serait minuscule et insuffisante. Il lui fallait donc continuer avec quelques bons articles pouvant intéresser le patron radin de « Votre Science » et quelques journaux quotidiens, ou, peut-être en tirer un livre, les droits d’auteur pourraient ainsi doper son budget.

Accès direct au roman en

version numérique

version brochée


Partager, merci !

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.