Le Jardin des papillons par Dot Hutchison

Partagez ce contenu, merci!

Le Jardin des papillons par Dot Hutchison. Voici le résumé et l’extrait de l’histoire, les votes et avis des lecteurs ainsi que la biographie de l’auteure.

Le Jardin des papillons est le premier tome de la trilogie du Collectionneur. Une série écrite par Dot Hutchison.

Quelques mots sur l’auteure :

Dot Hutchison aime les orages, la mythologie, l’histoire et les films cultes qu’on ne se lasse jamais de revoir.

Elle est l’auteure de A Wounded Name, un roman pour jeunes adultes inspiré de Hamlet de Shakespeare. Son thrillerLe Jardin des papillons est le premier volume d’une trilogie (Collectionneur) qui se poursuit avec Les Roses de mai.

Trilogie du Collectionneur, les tomes disponibles :

Le Jardin des papillons, le résumé :

Près d’une grande demeure isolée, au cœur d’un immense et luxuriant jardin, débordant de fleurs et de plantes rares, le FBI fait une découverte terrifiante. Le lieu est peuplé de « papillons » : de très jeunes femmes dont le dos a été tatoué pour ressembler à celui de l’insecte.

Celui qui veille sur ce monde fascinant et effrayant est un homme brutal à l’esprit troublé que ses victimes ont baptisé « Le Jardinier ». Son obsession : capturer, préserver et immortaliser ses plus beaux spécimens.

Parmi les survivantes, une jeune femme, Maya, semble différente. Chargés de lever le mystère sur l’une des affaires les plus obscènes et les plus horrifiques qu’ils aient jamais eue à traiter, les agents spéciaux Victor Hanoverian et Brandon Eddison sont perplexes. Plus ils interrogent la jeune femme, plus elle se révèle être elle-même une véritable énigme. Et plus elle se confie, et plus les agents se demandent ce qu’elle leur cache encore…

L’extrait :

Les techniciens lui disent que la fille derrière la vitre n’a pas prononcé un mot depuis qu’ils l’ont amenée. Ça ne le surprend pas de prime abord, pas avec les traumatismes qu’elle a subis ; mais tandis qu’il l’observe à travers le miroir sans tain, il se met à douter de sa première impression. Elle est affalée sur la chaise en métal, le menton appuyé sur sa main bandée, son autre main traçant d’obscurs symboles sur la surface de la table en inox. Ses yeux sont mi-clos, ombrés de cernes profonds, et ses cheveux noirs sont sales et ternes, coiffés en arrière, tout emmêlés. Elle est épuisée, manifestement.

Mais il ne la qualifierait pas de traumatisée.
Sirotant son café, l’agent spécial du FBI Victor Hanoverian étudie le comportement de la fille en attendant que les membres de sa brigade arrivent. Son équipier, au moins. Le troisième pilier de leur équipe se trouve à l’hôpital avec les autres filles, où il essaie d’avoir des nouvelles de leur état de santé et — quand c’est possible — leurs noms et leurs empreintes.

D’autres agents et techniciens sont sur la propriété, et les quelques informations qu’ils lui ont fait remonter lui donnent envie d’appeler chez lui et de parler à ses propres filles, pour s’assurer qu’elles vont bien. Mais il a un don avec les gens, en particulier avec les enfants traumatisés ; la raison commande donc qu’il soit ici, à attendre de pouvoir parler à cette victime un peu spéciale.

Accès direct au tome 1 :

numérique

broché

4.77 (310 votes)
(4.77)
(4.63)
(4.74)

Partagez ce contenu, merci!

1 commentaire

  1. Un roman tout particulièrement intéressant car il est construit entre une alternance d’interrogatoires et de scènes racontées par l’héroïne. C’est original, très agréable à lire et on est bien tenu en haleine.

Laissez votre commentaire, merci!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *